Review Of Print

Login

Kodak ESP3 : design soigné, approche commerciale révisée

Kodak ESP-3Avec l’ESP3, Kodak affirme sa volonté de changement, et le montre. Exit l’esthétique blanche et toute en courbes des multifonctions Easyshare 5300 et 5500 : la gamme ESP se veut plus sobre, sans fioritures. Ainsi, malgré sa compacité, l’ESP3 n’en reste pas moins un 3 en 1 assez performant qui se veut aussi à l’aise dans un cadre bureautique que dans des applications photo…

Le produit est proposé depuis le début du mois de juin au prix de 99€ TTC.

 

 

Mise en route

Doté d’un bloc scanner fin et discret, d’un « bac papier » minimaliste et escamotable,  ce multifonctions reprend la technologie « 6 couleurs » avec ses deux cartouches « 10 », l’une noire, l’autre 4 couleurs + « gloss ».

Panel Le panneau de contrôle est lui aussi très sobre : 7 gros boutons en ligne, un afficheur sept segments et quelques LED’s permettent de paramétrer les différentes options d’impression de façon simple et rapide.

Sitôt la machine allumée et les cartouches en place, la phase d’initialisation trahit le caractère bruyant de l’ESP3. Ce constat reste valable par la suite, en utilisation normale.

Les premiers tests d’impression révèlent certains défauts au niveau de la prise de papier : en plus de saisir parfois plusieurs feuilles simultanément, régulièrement, la largeur de papier est mal détectée, obligeant à ajuster fréquemment les guides du bac d’alimentation. Cette partie pourra encore gagner en ergonomie sur les prochaines générations de produits.

Pilote d’impression

Le pilote de l’imprimante se veut simplissime et intuitif : comme la machine est dotée d’un détecteur automatique de papier, aucun menu ne concerne ce paramètre. Seules des options de format, d’orientation et de mise en pages sont accessibles. La résolution d’impression est étonnamment inconnue (s’agit-il d’un oubli, ou au contraire d’une volonté de Kodak ?), mais trois options de qualité d’impression existent : Brouillon, Normale et Excellente.

Impression bureautique et copie

A l’instar des modèles Easyshare 5300 et 5500, l’ESP3 fait preuve d’une grande finesse d’impression et s’avère donc excellente pour le rendu des détails (plans, schémas au trait…), à condition d’être patient.

Kodak ESP3

En effet, la rapidité d’impression fait cruellement défaut à cette machine, quelle que soit l’application bureautique d’origine. De même, mieux vaut proscrire l’impression de photo, même occasionnelle, sur du papier ordinaire. Le rendu s’avère exécrable : les images sont ternes et très peu flatteuses.
La fonction copieur est efficace, puisqu’une seule numérisation suffit à générer de multiples copies. Cette fonctionnalité fait encore défaut à bien des produits concurrents de l’ESP3. Le capot amovible du scanner permet un usage facilité pour la copie et la numérisation de volumes encombrants (classeurs, gros livres…).
En dehors de la fonction copie, l’utilisation du scanner se révèle impossible si l’ESP3 est déjà en train d’imprimer. Bien que la machine intègre (théoriquement) la fonction de reconnaissance optique de texte, celle-ci s’avère optionnelle et il faut en réalité télécharger une solution payante pour avoir accès à cet outil de numérisation.

Impression photo

L’impression de photos, sous réserve qu’elle soit réalisée sur du papier photo jet d’encre Kodak (détecteur automatique oblige), offre une qualité tout à fait satisfaisante pour une imprimante proposée à ce prix. Il en va autrement en termes de fonctionnalités, on privilégiera donc une utilisation à partir d’un ordinateur…
La présence du lecteur de cartes mémoire intégré (5 en 2) peut rendre service pour transférer des images vers un ordinateur. En revanche, l’absence d’écran joue en la faveur de l’option Pictbridge, dans le cadre d’une impression en direct. Une sélection depuis un appareil photo numérique connecté et une impression à la volée s’avèrent être la seule alternative efficace pour compenser la sobriété du panneau de contrôle.
L’ESP3 permet également l’impression directement de photos depuis un téléphone, grâce à sa compatibilité Bluetooth. Cette option n’est pourtant accessible qu’après s’être doté d’un « dongle » optionnel, préalablement branché sur le port USB / Pictbridge (prix constructeur : 26,95 €).

Enfin, comme annoncé par Kodak, les coûts d’impression photo s’avèrent être effectivement parmi les plus bas du marché, puisque le prix des consommables de la marque n’a pas augmenté, en compensation du repositionnement tarifaire des machines. Reste à savoir combien de temps va durer le status quo, et quelles en seront les conséquences...

Multifonction jet d'encre
IMPRIMANTE / COPIEUR / SCANNER

Vitesse d'impression : Jusqu'à 30 ppm mono et 29 ppm couleur
Résolution d'impression : 1200 x 1200 ppp
Indication utilisateur : PAS D’ECRAN
Alimentation bac papier : 100 feuilles
Dimensions  (L x P x H) : 42,2 cm x 29,8 cm x 17,3 cm
Poids = 5,9 Kg
Résolution optique scanner : Non disponible
Vitesse copieur : 30 cpm mono et 29 cpm color
Fax autonome : Non
Cartouche Noir -  KODAK 10 Series (noir) d'une autonomie de 340 pages
Cartouche 5 encres -  KODAK 10 Series (couleurs) d'une autonomie de 380 pages
En résumé, l’ESP3 amène un vent de nouveauté chez Kodak, mais ce multifonctions souffre encore d’importantes lacunes. Les performances bureautiques sont très nettement insuffisantes, et le manque d’équipements cantonnent cette machine dans le rôle d’une imprimante démocratique, pour des applications photo non autonomes. Dans ce contexte, on appréciera alors son rapport qualité/prix.


Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version