Review Of Print

Login

Impression bobines

La plate-forme de production jet d'encre de Xerox

   Plate-forme de production jet d'encre de Xerox    Xerox a exposé sa plate-forme de production jet d'encre en version un moteur aux journées Innovation Days de Hunkeler à Lucerne (Suisse).
Xerox a exposé aux journées Hunkeler la plate-forme d'une presse jet d'encre couleur piezo à encre à changement de phase (dérivée de la technologie jet d'encre solide de Tektronix, c'est à dire sans eau) de type bobine/bobine (souple).

Au cours de la présentation à la presse professionnelle internationale on a pu découvrir certains aspects de cette plate-forme, qui n'a pas encore de nom définitif.
Caractéristiques annoncées : impression sur 52 cm de large, sur du papier ordinaire de 50 à 160 g/m2 à la vitesse de 152 m/mn. Ordre des couleurs d'impression : du Magenta vers le Cyan, le Jaune et le Noir. Le moteur d'impression dispose de place pour rajouter des têtes d'impression (qui pourraient eventuellement utiliser une couleur spéciale, du MICR, ou du vernis, etc.)
En début de parcours, la bande de papier est légèrement chauffée, puis imprimée, refroidie, scannée (pour contrôles en boucle de la qualité d'impression, donc du fonctionnement des buses), puis passe sous un rouleau de pression, avant la post-production.
 Eclaté de la plate-forme   Les têtes piezo au nombre de 56 sont produites sur les mêmes lignes de production que celles destinées aux équipements de bureautique, mais sont différentes. Il y a mille buses par tête, qui produisent chacune 40 000 gouttes/seconde. Les têtes ont une durée de vie d'un an, chacune des buses de chaque tête peut être controlée, et des nettoyages robotisés de la moitié des têtes simultanément se déroulent pendant les temps morts de production.
L'encre est à base de résine polymère qui passe à l'état liquide très rapidement entre 90 et 100 degrés. Elle peut être extraite facilement du papier imprimé (de-inkable). Elle est alimentée par des bidons rechargeables en production et qui assurent 33 h d'ailmentation. Une seule taille de goutte d'encre est utilisée, la trame est du type FM (stockastique),
Xerox indique que cette machine s'intégrera dans tous les flux de production du marché, grâce à un serveur modulaire pour répondre à tous les types de travaux (Xerox FreeFlow Print Server, flux IPDS, PDF, PostScript, Xerox VIPP etc.). Xerox annonce une compatibilité avec tous les flux concurrents par le biais d'abord de GMC. La presse devrait aussi être opérationnelle dans tous les systèmes de finition.
La constructeur n'a pas annoncé de prix pour cette future presse. Il indique être ouvert à une reflexion sur différents modes de commercialisation avec ou sans click, en tenant compte des consommables, de la maintenance, etc.

Le pré-projet avait été annoncé à la drupa 2008, exposé à l'Ipex 2010, et la dernière mouture a été exposée à Lucerne. La notion de plate-forme signifie que les caractéristiques peuvent encore évoluer. Une demie-douzaine de beta tests seraient en cours, et le modèle définitif devrait être livré au cours du second semestre 2011. Le modèle exposé serait la dernière version (1.1) de la plate-forme d'impression avant le lancement de la production. Il reste maintenant à vérifier si tout ce qui est annoncé fonctionne bien, notamment dans l'étape post-production.
Le patron du PARC de Xerox (centre de recherche), Steve Hoover, qui faisait partie du groupe de réflexion après l'acquisition de Tektronix pour préparer cette presse, est venu à Lucerne soutenir l'équipe qui a la responsabilité de cette presse actuellement, et toute la direction de l'impression de production de Xerox. Une occasion aussi de se mesurer aux réalisations des concurrents (InfoPrint, HP, Kodak, Impika, Océ, etc.) présentées sur le salon.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version