Review Of Print

Login

Impression bobines

L'Océ CS 3500 arrive

   Oce CS 3500    Océ lance une seconde machine de 75 m/mn pour répondre aux besoins d'évolution du continu noir et blanc vers la couleur : la CS ColorStream 3500.


 S.Landesberger (Océ Production Printing)   "Le jet d'encre ne se trouve qu'au tiers de son développement, deux tiers sont encore à venir" a indiqué Sebastian Landesberger vice-president exécutif de l'activité Production Printing d'Océ en introduisant le 26 juin la dernière presse numérique à jet d'encre du constructeur - la Colorstream 3500 - dans l'usine de Poing près de Munich. Elle vise essentiellement des marchés de remplacement : de l'offset et du continu noir et blanc. Elle peut produire jusqu'à 24 millions d'A4/mois, de 1/1 à 6/6 couleurs (dont du MICR, ou une couleur spécifique si nécessaire). Prix moyen annoncé pour une 4/4 avec dérouleur, enrouleur, et deux moteurs : environ 1,8 million d'euros ht. Sa vitesse de production de 75 m/mn se traduit en 1010 x A4/mn, grâce à une largeur d'impression sur 21,25 pouces (53,97 cm) pour une longueur de page maximum de 54 pouces (137,16 cm), ce qui permet de sortir trois formats de livre simultanément (3-up). Marchés visés : transactionnel, transpromo, marketing direct, publication, commercial.

24 millions d'A4 par mois

Il s'agit d'un presse jet d'encre bobine/bobine conçue par Océ et construite en Allemagne à partir d'éléments pré-existants : les têtes d'impression sont les mêmes que celles des JetStream (Digidots, têtes piezo d'origine Kyocera), l'encre est de même type, le contrôleur SRA est aussi similaire (HP Blades). Elle a été développée en 24 mois a précisé S. Landesberger. Il s'agit d'une presse qui peut fonctionner en simplex (un moteur) ou duplex (avec deux moteurs). Il a été prévu que les deux moteurs peuvent fonctionner en ligne, en L, ou en H. L'idée est de permettre au client d'adapter sa machine à l'espace disponible et de l'intégrer dans les équipements de finition existant. Seul le dérouleur (d'origine Hunkeler) est obligatoirement livré avec la machine. Le sens de déroulement du papier va de la droite vers la gauche (l'opposé des autres presses jet d'encre d'Océ).
La qualité d'impression est du 600 dpi, en 2 bits avec trois niveaux de gouttes d'encre permettant d'atteindre du 1200 dpi visuellement. L'encre est à base de pigments (sur les JetStream elle est à colorants). Océ annonce cependant qu'en option on pourra aussi utiliser de l'encre à colorants.
L'ordre d'impression des couleurs commence par le noir, suivi du cyan, magenta et du jaune, puis des deux couleurs supplémentaires. Les têtes des couleurs non utilisées peuvent être placées en retrait dans une position de purge "head safe", qui permet de les protéger, et surtout de re-démarrer très rapidement en 5 minutes (ce qui explique la largeur de la presse). L'encre est alimentée par des bidons de 5,5 kg, contre 20 kg pour les JetStream.

Réduction de la gâche papier

Le savoir faire d'Océ en matière de gestion du papier se traduit ici notamment par plusieurs dispositifs de contrôle de la tension du papier, de la qualité d'impression, et de réduction de la gâche papier entre deux travaux. Il est possible de ralentir la vitesse de la machine pendant une minute pour vérifier visuellement la qualité d'impression, et d'utiliser des marques déposées sur le papier une fois un travail terminé (macule marking) pour engager des opérations de finition sans l'intervention d'un opérateur. En sortie du premier groupe d'impression, on trouve un système de refroidissement par soufflerie, suivi de rouleaux de refroidissement au travers desquels passe le papier.
La conception générale de cette machine très carénée (13 m de long et 2,50 m de large est destinée à la faire accepter plus facilements dans les environnements informatiques comme les data centers, le direct mail, etc. Elle est compatible AFP, et AFP couleur, PDF VT (grâce à l'Adobe Print Engine 2.5 pour l'impression de données variables), et PCL6. Les trois flux peuvent fonctionner automatiquement en parallèle dans le contrôleur. La suite Prisma permet de piloter la machine.
Le C.A. de l'activité production printing d'Océ est de 650 millions d'euros dont 74% est assuré par du revenu récurrent. Océ compte beaucoup sur l'entrée dans le groupe Canon pour se développer sur les marchés dAsie pacifique où le taux

Océ semble avoir arrété d'investir dans le développement des ColorStream à base de toner. Le constructeur a abandonné le projet de doubler la vitesse actuelle de la ColorStream 10000 Flex au profit des efforts engagés en direction du jet d'encre. Des recherches portant sur l'amélioration de la productivité de la machine existante vont cependant continuer dit-on chez Océ.
Océ a donc développé sa gamme JetStream (dont 141 exemplaires ont été installés dans 71 entreprises à la date de janvier 2011), et ouvre celle des Colorstream à base de jet d'encre (le 1er exemplaire doit être installé chez Corus en France).
Océ est le seul constructeur à notre connaissance qui offre deux modèles de presse numérique jet d'encre au même prix, avec les mêmes performances. La Jet Stream 1000 vise plutôt les imprimeurs, tandis que la ColorStream 3500 s'adresse aux centres de traitement de données. La première est plus compacte, et pèse davantage au m2 que la seconde (400 kg/m2) qui peut s'organiser d'au moins trois façons différentes et peut s'installer plus facilement dans les espaces informatiques. Ce nouveau modèle est en partie destiné à remplacer les machines en continu noir et blanc existantes. Une façon aussi de s'opposer à l'offensive des concurrents sur ce même créneau.
Toile : www.oce.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version