Review Of Print

Login

Bureautique * Perpectives

L'impression jet encre d'entreprise à l'assaut du toner

   Memjet MP-310    L'impression à base de jet d'encre représente moins d'un tiers du chiffre d'affaires des modèles à base de toner qui n'assurent, eux, qu'un petit tiers des placements totaux.
Cette situation n'a pas échappé aux stratèges des principaux acteurs du marché, notamment par ceux qui maîtrisent la technologie jet d'encre, mais pas directement la technologie à base de toner. D'où des stratégies de développement de gammes d'imprimantes jet d'encre à destination des entreprises.

Plus de quatre millions d'imprimantes sont vendues chaque année en France dont près des trois-quart sont à base de jet d'encre. Les modèles jet d'encre à destination des entreprises devraient progresser en moyenne annuelle de +18% en Europe indique IDC. Les MFP couleur à base de toner évoluent de leurs côtés sensiblement au même rythme.

Les imprimantes jet d'encre entreprise doivent progresser de +18%/an
On a vendu en France 4,39 millions d'imprimantes en 2011, dont 3,17 millions d'unités en jet d'encre et 1,21 millions en toner. En chiffre d'affaires, c'est presque l'inverse puisque sur 1,7 milliard d'euros au total, le jet d'encre n'a assuré que 500 millions d'euros contre 1,2 milliard d'euros pour le toner.
Pour les trois premiers trimestres 2012 (seuls disponibles actuellement) il a été vendu 2,95 millions d'unités dont 2,14 millions pour le jet d'encre et 813 000 pour le toner. Soit un chiffre d'affaires de 1,22 milliard d'euros dont 222 millions d'euros pour le jet d'encre et 1 milliard pour le toner.
Selon IDC (source des chiffres présentés), les perspectives à long terme des placements des imprimantes jet d'encre (grand public et entreprise) en Europe sont relativement stables avec un taux de progression annuel moyen légèrement supérieurs à +2%. Parmi ces placements, les imprimantes jet d'encre utilisées par les entreprises représentent le seul segment véritablement en progression : on s'attend ici à une évolution annuelle proche de +18% en moyenne. Les placements des modèles grand public ne devraient pas progresser.

La pénétration des jet d'encre d'entreprise passera de 15% en 2011 à 26% en 2016.
Les imprimantes jet d'encre entreprise ont représenté 1,78 million d'unités vendues pour 175 millions d'euros en 2011. La vente des imprimantes à base de toner pour entreprise a représenté en 2011 1,079 million d'unités pour un chiffre d'affaires de 1,18 milliard d'euros. Soit un total respectif de 2,85 millions d'unités pour un chiffre d'affaires de 1,35 milliard d'euros.
En 2012, pour les trois premiers trimestres les imprimantes à base de jet d'encre ont représenté 1,19 million d'unités et 139 millions d'euros de chiffre d'affaires. Tandis qu'on a vendu 728 000 d'imprimantes à base de toner pour 988 millions d'euros de chiffre d'affaires. Les imprimantes jet d'encre d'entreprise menacent directement les imprimantes laser sur les marchés des petites entreprises, souligne IDC dans ses commentaires. Leur pénétration devrait passer de 15% en 2011 à 26% en 2016. Des modèles jet d'encre de plus grande vitesse doivent être lancés (voir les nouveautés annoncées à IT Partners). Le volume des ventes ne signifie cependant pas nécessairement un grand volume de pages imprimées. Le taux annuel moyen de croissance globale des imprimantes à base de toner devrait être proche de +3%. On s'attend à ce que les chiffres du dernier trimestre 2012 marquent un redressement. Au total 2012 devrait apparaître comme calme. De nouveaux acteurs devraient arriver sur les marchés des imprimantes à base de toner, avec des systèmes haute vitesse. Les MFP couleur devraient enregistrer une progression moyenne de +16%, mais l'entrée de gamme est soumise à la concurrence des jet d'encre entreprise Le marché des imprimantes toner d'entrée de gamme rencontre des problèmes de marges. Les imprimantes couleur toner deviennent le plus petit marché toner. Le marché des imprimantes toner A4 monochrome devrait régresser de -3% en progression annuelle moyenne, mais résister en Europe Centrale, au Moyen- Orient et en Afrique. On n'oubliera pas qu'aux placements d'imprimantes se rajoutent les ventes de consommables et de services associés, non pris en compte ici.

Imprimante jet d'encre d'entreprise
Caractéristiques générales :
  • Esthétique proche des modèles toner
  • Compacte
  • Construction robuste
  • Pas de préchauffage
  • Chargeur de documents
  • Cartouche de très grande capacité
  • Volume mensuel de pages imprimables élevé (1000 à 5000)
  • MFP avec Fax, Wi Fi (désactivables si possible)
  • Mêmes fonctions logicielles qu'imprimantes toner (sécurité, contrôle, intégration, etc.)
  • Economie d'énergie
  • Prix d'achat proche des imprimantes toner.
  • Coût d'usage très faible, concurrentiel des imprimantes toner comparables

Les principaux acteurs
On trouve sur le marché 16 principaux constructeurs fournissant des systèmes d'impression jet d'encre et toner. Près de la moitié (six) proposent les deux approches technologiques. Le jet d'encre d'un côté (thermique, piezo, solide) et le toner de l'autre (laser, led).
Il est intéressant d'examiner de près la stratégie des acteurs qui se positionnent clairement sur les marchés du jet d'encre à destination des entreprises comme Brother, Canon, Epson, HP, Memjet, Ricoh, et Xerox. Memjet étant le septième, qui se présente pour la première fois cette année sur les marchés français. Samsung préfère mettre l'accent sur sa propre technologie toner aux dépens de l'impression jet d'encre qu'il délaisse (trois modèles grand public). Lexmark a abandonné le jet d'encre.

100 ppm pour Brother
Brother propose une large gamme d'imprimantes à base de toner jusqu'à 40 ppm plus une quinzaine de modèles jet d'encre jusqu'à 35 ppm en N&B et 27 ppm en couleur. Son offre à destination des entreprises est centrée autour de quatre modèles A3 (depuis 2008), plus de nouveaux équipements A4 (impression paysage) permettant d'imprimer aussi du A3 à l'occasion. Ce qui selon Thierry Mesplé (Brother) permet de répondre aux besoins de toutes les entreprises où seulement 10% des impressions sont en A3. Brother domine nettement le marché du A3 avec près des deux tiers des placements de ce secteur. Un nouveau modèle jet d'encre A4 monochrome 100 ppm doit être lancé à IT Partners. Il utilise une toute nouvelle technologie de barre d'impression couvrant toute la largeur de la page imprimée. Cette barre d'impression est constituée de deux têtes : l'une pour déposer un apprêt sur le papier, l'autre pour déposer l'encre noire à pigments. Elle est annoncée pour 2000 pages/mois, et permet l'impression recto verso.

Canon et l'entreprise
Canon propose cinq modèles de MFP couleur jet d'encre à destination des TPE (Pixma MX 895/ 715/ 515/ 435/ 375) dans une offre jet d'encre très étendue (23 x MFPs + 15 imprimantes). Ils utilisent la technologie traditionnelle de déplacement d'une tête d'impression de gauche à droite sur la largeur de la page qui défile régulièrement. L'encre noire est à base de pigments et les couleurs utilisent des colorants. Ils permettent d'imprimer de 500 à 1000 pages/mois. L'offre va du 3-en-1 au 4-en-1avec chargeur de documents recto verso, cartouches de haute capacité et WiFi.
Sylvie Banquet, chef de produit Jet d’encre, indique que l'impression jet d'encre est moins chère pour de petits volumes d'impression, mais que les modèles à base de jet d'encre sont moins résistants que ceux à base de toner, qui peuvent soutenir des charges beaucoup plus importantes. De plus ajoute-t-elle les imprimantes jet d'encre s'intègrent plus difficilement dans les univers logiciels spécifiques des entreprises (Oracle, etc.). La limite c'est le volume de pages que sont capables d'imprimer les jet d'encre. Beaucoup de marchés ne peuvent pas être traités par le jet d'encre. Il va falloir confirmer le message selon lequel le jet d'encre peut remplacer le toner, dit-elle. En fait, ceux qui ne disposent pas de la technologie laser poussent le jet d'encre, ajoute-t-elle. De nouveaux modèles avec de plus grandes capacités de cartouche devraient voir le jour prochainement chez Canon pour être davantage présent sur ces marchés.

Les Pro d'Epson
Epson s'est lancé sur le segment des imprimantes jet d'encre entreprise en 2008 avec les modèles B300 et B500. Le constructeur propose maintenant six modèles Workforce Pro WP 4015 DN/ 4025 DW/ 4515 DN/ 4525 DWF/ 4525 DNF/ et 4545 DTWF à destination des groupes de travail et des PME. Des modèles dont le prix de vente final varie de 202 à 400 euros ttc. Elles peuvent assurer entre 1500 et 2000 pages/mois. Elles offrent toutes les fonctions d'un modèle équivalent en toner souligne Pierre-Antoine Monfort (Epson). Elles peuvent traiter des volume importants (CF www.reviewofprint.com du 6 juin 2012) car elles ont été conçues à partir des technologies du grand format. Ce ne sont pas des petites imprimantes renforcées, ajoute-t-il. Elles utilisent la technologie des têtes d'impression piezo qui s'usent peu. Elles ont une faible consommation énergétique par rapport aux imprimantes toner équivalentes. Pour les petits documents de trois ou quatre pages elles sont plus rapides que le toner. De plus, elles peuvent imprimer sur des supports très variés dont des étiquettes. Extérieurement elles ressemblent à des imprimantes toner. Les modèles dont la carrosserie est noire sont disponibles en grande distribution, ceux dont la carrosserie est blanche (sans WiFi) sont distribués par des revendeurs spécialisés. Il y a une marge de progression énorme à venir pour le jet d'encre, dit-il. Ce n'est donc que le début de nouvelles gammes à venir.

La technologie Page Wide d'HP
HP a choisi de privilégier l'analyse des besoins des utilisateurs pour les aider à choisir entre jet d'encre et modèles à base de toner, indique Clara Torvisco-Marquez, chef de produit Officejet Pro. L'utilisateur doit savoir si il imprime davantage en couleur ou en noir et blanc, et combien de personnes peuvent être reliées à l'équipement d'impression. Retenons qu'on se tourne toujours vers l'impression à base de toner quand le volume d'impression noir est supérieur à celui réalisé en couleur.
Les imprimantes jet d'encre pro que propose HP (la série OfficeJet Pro 8600 a suivi les 8500 de 2011) offrent les caractéristiques suivantes :
  • L'impression directement par l'adresse IP de l'équipement (e-print) : afin de répondre aux besoins de mobilité (30% des salariés selon HP)
  • L'impression directement par wifi ( on le trouve aussi dans les laser pro)
  • La désactivation du fax et du Wi Fi est possible
  • Des applications disponibles sur l'écran tactile (Timbre, La Poste, Actualités, etc.)
  • A venir en 2013 : coût à la page, access control (identification), numérisation vers (capture root) et le logiciel de contrôle et d'administration webjetadmin.
La nouvelle gamme page wide A4 (dont le lancement officiel aura lieu le 11 février 2013) est constituée de deux imprimantes et de deux MFPs. Les têtes d'impression installées sur toute la largeur de la page ont déjà fait leur preuve en grand format et sur des rotatives numériques. Leur esthétique extérieure est proche des équipements à base de toner. Leurs vitesse va jusqu'à 70 ppm en mode bureautique (42 ppm en couleur et monochrome en mode normal - ISO laser). Ils peuvent absorber un volume moyen de 4200 pages/mois jusqu'à 75 000 maximum. Les encres sont à pigments. La cartouche XL Noir est annoncée pour 9200 pages, et les cartouches XL Couleur pour 6600 pages chacunes. La tête d'impression (page wide) est garantie pour la durée de la vie de l'équipement. Ils sont pilotés par un écran tactile. Peuvent imprimer en recto verso automatique, disposent en standard de 500 pages + 50 pages en bac multiformats, avec en option un bac de 500 pages supplémentaires.

La nanographie de MemJet
Memjet distribué en France par Sisteo est présenté pour la première fois à IT Partners. "Nous sommes partis de l'analyse des besoins des utilisateurs", explique Laurent Glaenzer (Lemon Operations), chargé d'aider l'implantation de Memjet sur le marché français. D'où les équipements présentés : une impression très rapide (jusqu'à 60 ppm), des coûts d'impression bas, une consommation énergétique faible (1 euro pour 100 000 pages imprimées), et une impression aussi facile en noir qu'en couleur, avec une résolution pouvant atteindre 1600 x 1600 dpi (tête d'impression nanographique de plus de 70 000 buses). On peut aussi recharger les cartouches d'encre pendant l'impression. Memjet propose la tête d'impression (à changer toutes les 75 000 impressions), les logiciels et l'encre. Les modèles Lomond (imprimante Evojet Office II et MFP Evojet Office Pro 310) que distribue Sisteo (nouveau distributeur créé à cette occasion par Serge Torjmann) sont proposés sous forme de contrats tout compris sur trois ans à partir de 49 euros/mois pour 500 pages (couleur et noir et blanc indistincts) et jusqu'à 5 000 pages/mois.

Le gel d'encre de Ricoh
Ricoh se distingue des autres fournisseurs par l'utilisation d'une technologie à base de gel d'encre. La quatrième génération est maintenant sur le marché avec la nouvelle imprimante A3 Ricoh SG 7100 DN (qui remplace la GXe7700 DN de troisième génération), indique Magali Moreau. Ces équipements (trois modèles A4, au moins deux MFPs en 3-en-un et 4-en-1) produisent à la vitesse de 29 ppm, ce qui est suffisant pour du travail à domicile ou de petits groupes de travail. Il s'agit d'une alternative environnementale par rapport aux autres offres du marché, l'encre sèche immédiatement et on peut imprimer en recto verso beaucoup plus facilement qu'en jet d'encre, souligne Magali Moreau. Ces équipements sont disponibles à l'achat ainsi que les consommables avec extension possible de la garantie à 3 ou 5 ans avec échange standard sur site. Il n'y a pas semble-t-il de programme de coût à la page.

L'encre solide de Xerox
Xerox s'appuie de son côté sur la technologie d'impression à jet d'encre solide. Les imprimantes couleur ColorQube sont alimentées par des batons d'encre solide (polymère non toxique à base de résine, précise Xerox), ce qui permet de réduire de 90% les déchets souligne le constructeur. L'impression s'effectue sur n'importe quel type de papiers et donne un aspect légèrement brillant. Xerox a développé une tarification de l'impression couleur à trois niveaux : couleur utile (même prix que le noir et blanc), couleur standard (un peu plus cher que le noir et blanc), couleur expressive (tarification couleur). Leurs vitesses d'impression varie de 40 à 55 ppm avec des variations selon mode jusqu'à 85 ppm (ColorQube 8570/8700/8870/8900/9301/9302/9303). La même technologie est utilisée sur les presses numériques de production CiPress 325 et 500.

Raphael Ducos

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version