Review Of Print

Login

Manifestations

La dynamique de l'impression numérique du livre

   Le Séminaire Interquest    Le séminaire Interquest sur l'impression numérique du livre a montré que la dynamique vers le numérique est bien engagée chez les professionnels.
Une centaine de professionnels - éditeurs, imprimeurs, fournisseurs - se sont retrouvés le 23 septembre au Pavillon Dauphine à Paris - malgré les grèves - à l'initiative de la société d'études Interquest pour le "Forum 2010 de l'impression numérique de livres".

On retiendra des débats que le marché du livre en France est marqué par une relative stabilité des ventes (468 millions dexemplaires en 2009) et des nouvelles éditions, par une tendance vers des tirages toujours plus courts (-16% en 2009), des délais de production raccourcis, et par un mouvement progressif vers l'impression numérique (les produits numériques représentent 1,7% des ventes en 2009 soit un doublement en deux ans). Les délais de production moyen en impression numérique sont majoritairement (84%) de moins de 2 à 5 jours contre 38% en production conventionnelle. On n'est donc pas étonné que les professionnels basculent progressivement en faveur des investissements de systèmes d'impression numérique, notamment en jet d'encre. D'où les perspectives de croissance des volumes d'impression réalisés en numérique alors que tout le reste, en conventionnel, stagne ou recule.

Pour les prestataires, les deux points les plus importants sont le service et la maîtrise de l'intégration des flux de travail et du process complet de production, comme l'ont souligné Frédéric Fabi (Dupliprint) et Bernard Kieffer (CPI). Pour les éditeurs, l'acceptation de l'impression numérique est déjà bien avancée, mais une réflexion sur l'édition simultanée d'ouvrages sur des liseuses numériques s'engage désormais, comme l'ont fait remarquer Alain Cuisance (Francis Lefebvre) et Claudine Roth-Islert (Odile Jacob).

Il reste donc à connaître quelle sera l'incidence du développement des livres édités numériquement (ebook) sur la croissance de l'impression numérique des livres due essentiellement à quelques gros acteurs (comme CPI et Sagim) qui ont investi dans des chaînes numériques de production de livres en noir. Sans oublier les opportunités existant au niveau de la couleur, mais cela ne semble pas encore concerner les professionnels de l'hexagone.

Toile : www.inter-quest.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version