Review Of Print

Login

Manifestations

L'avenir de l'impression numérique du livre

   Interquest 21 septembre 2011    L'impression numérique de livres s'installe de plus en plus aux côtés des technologies classiques. En même temps, les ebooks progressent. Bref aperçu sur le séminaire d'Interquest qui s'est tenu le 21 septembre sur ce sujet.
On a produit 632 millions de livres en France en 2010 (autant qu'en 2006), mais 452 millions ont été seulement vendus (SNE). Soit 180 millions de laissés pour compte (stocks, pilons). Le nombre de titres augmente toujours. La baisse du tirage moyen des ouvrages ouvre de nouvelles portes aux solutions d'impression numérique notamment à base de jet d'encre. Elles deviennent concurrentielles de l'offset, et des Cameron, jusqu'à 3000 exemplaires, pour le noir.
La part actuelle des impressions numériques de l'ordre de 2% du volume des impressions offset, devrait être multipliée par six d'ici 2015, indique Gilles Biscos (Interquest).

Si les éditeurs se posent encore beaucoup de questions, l'adoption de l'impression numérique s'accélère comme en témoigne François Baudez (Yvelineedition) qui a lancé une collection de trente livres classiques (même format, tirages de 2000 exemplaires au départ), chez Auchan, et qui ne cesse de ré-imprimer des milliers d'exemplaires. Des livres imprimés sur rotative jet d'encre noir de HP, avec un très bon papier.

L'exemple de l'OCDE, présenté par M. Guillaumet, est très intéressant. L'OCDE veut être un éditeur "online first" pour répondre aux besoins des clients bibliothécaires qui n'achètent plus des livres mais des "accès au savoir". D'où une structure de saisie et de diffusion numérique mise en place avec impression décentralisée numérique quand c'est nécessaire. En 2010, l'OCDE a publié 433 titres, dépensé un budget copies imprimées de 13 000 K euros (406 000 unités), et réduit son budget impression de 2 700 K euros (2002) à 1 120 K euros (2011).

D'autres exemples fournis par les professionnels des services d'impression comme Pierre Picard (Copy Media), Frédéric Fabi (Dupli-Print, ou Jean-François Raynaud (ISIPRINT) confirment ce mouvement. Un mouvement très diversifié où la littérature et les essais représentent la moitié des livres imprimés numériquement, les éditions professionnelles 22%, suivi par le scolaire avec 9% et l'auto-édition 7%.

Interquest indique que 30% des tirages numériques sont supérieurs à 1000 exemplaires, 15% de 500 à 999 exemplaires, 38% de 100 à 499 exemplaires, 15% de 10 à 99 exemplaires, et 2% de 1 à 9 exemplaires.

Par rapport aux Etats-Unis où 4 millions de e-readers ont été vendus en 2010, 24 millions d'iPad (jusqu'en août 2011), et Amazon qui vend 105 livres numériques pour 100 livres imprimés, la France semble un peu en retrait. Mais la part des ebooks y progresse tout aussi régulièrement.
Toile : www.inter-quest.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version