Review Of Print

Login

Numérique/Offset : la cohabitation obligée

lettre-56-1
Le numérique complète ou remplace l'offset? Est-ce que l'offset demeurera encore longtemps aux côtés du numérique? Ce sont des questions que se pose tout entrepreneur en quête des solutions les mieux adaptées vis à vis des marchés sur lesquels il se tourne. La question de la cohabitation entre les deux technologies se pose de plus en plus compte tenu des performances atteintes par chacune d'elles. Le numérique offre une qualité égale ou supérieure à l'offset, avec une répétabilité garantie, et ouvre de nouveaux marché aux professionnels des industries graphiques en petit et grand format grâce aux atouts apportés par les workflows (personnalisation, impression de données variables, courts tirages, etc.). Les systèmes de finition se sont aussi adaptés grâce notamment au jdf. Les applications spécifiques développées en numérique affrontent directement l'hégémonie de l'offset. L'Ipex 2010 a confirmé avec éclat cet état de chose. L'impression numérique couleur, ou noir et blanc, en bobine ou en feuille, est bien une concurrente de l'offset, et occupe déjà une partie des marchés de l'impression. Voir les offres d'Impika, de Fujifilm, de Screen, de Kodak, d'HP, de Xerox, de Xeikon, de Ricoh-Infoprint, de Canon-Océ, et de Konica Minolta, etc. (consulter notre reportage photos ci-joint). Plusieurs études annoncent d'ailleurs qu'en 2020, c'est à dire demain, le marché mondial de l'impression se répartira pour moitié entre les impressions d'origine numérique et les impressions d'origine offset. D'autant que les professionnels équipés en numérique ont nettement mieux résisté à la crise économique que ceux qui en étaient dépourvu.

lettre-56-2L'offset résiste en s'appuyant sur des caractéristiques techniques encore non disponibles en numérique : formats d'impression supérieurs, nombre de couleurs, finition (vernis), recto verso (retiration en offset), et tout ça en ligne si nécessaire! Dans le même temps les presses feuilles offset ont réduit leur gâche de calage à moins d'une dizaine de feuilles, augmentant ainsi leur productivité. Sans parler des différentes rotatives à grandes et très grandes laizes. Des approches mixtes existent aussi avec l'offset numérique de Presstek ou de Screen, et l'installation de têtes d'impression jet d'encre sur des systèmes d'impression offset (ou autre) pour apporter une certaine dose de variabilité. L'annonce qu'un ténor de l'industrie graphique comme Heidelberg va se lancer prochainement dans la distribution de systèmes d'impression numérique (il s'était engagé il y a quelques années aux côtés de Kodak pour élaborer les presses numériques noir et blanc Digimaster et couleur Nexpress, avant de céder sa participation à Kodak) indique que la cohabitation est encore à l'ordre du jour pour quelque temps (plus de détails dans le dossier compte-rendu Ipex à venir).
Raphael Ducos
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version