Review Of Print

Login

Emballages / Equipements

Les nouvelles possibilités des pelliculeuses

   Autobond CC105    Les pelliculeuses peuvent désormais être équipées d'un couteau transversal CC 105 d'Autobond.
Le dernier-né des systèmes d'Autobond est le couteau transversal CC 105, qui s'utilise sur toute marque de pelliculeuse ou d'encapsuleuse. La première machine construite devrait arriver au mois de décembre chez un imprimeur canadien, qui installe une machine CC 105 autonome en aval d’une pelliculeuse Billhofer.

La deuxième machine CC 105 à quitter l’usine d’Autobond d'Angleterre sera expédiée en Australie intégrée à une ligne de pelliculage Mini 105 THS, qui a été achetée par un imprimeur d’emballages de Melbourne. Une commande de CC 105 a également été reçue d’un autre imprimeur d’Australie, et deux autres commandes proviennent de Californie et d’Illinois.
Les avantages
« Le couteau transversal de la nouvelle CC 105 peut couper des matériaux aussi épais que 500 microns », dit le directeur général John Gilmore. « Durant le pelliculage, le bord pincé de chaque feuille a un sous-chevauchement de 3 mm. Le capteur laser ultra précis détecte la double épaisseur du sous-chevauchement de 3 mm, arrêtant la bande instantanément, puis le couteau servocommandé coupe le film à la volée.
« Un système d’accumulation permet à la pelliculeuse de continuer à fonctionner et d’atteindre, sur une Autobond Mini avec couteau transversal, une cadence de 60 mètres par minute. Sur une Mini 105, vous pouvez produire 5 000 feuilles B1 au format paysage par heure, lesquelles peuvent être automatiquement réceptionnées en nappe sur une table à vitesse réglable ou directement dans une taqueuse ou un empileur à vibration, prêtes pour la prochaine étape.

De nouveaux marchés

« La possibilité d’utiliser la technologie Autobond au-delà du concept traditionnel du film sur un support imprimé pour en améliorer l’apparence et la durabilité est en constante évolution. Prenez un travail comme l’emballage de saumon fumé, par exemple. La production est phénoménale à l'échelle mondiale et consiste invariablement à montrer le saumon contre un carton doré d'un côté et argenté de l'autre. Une Autobond Mini pourrait appliquer le film or et argent en un passage, ce qui coûterait beaucoup moins cher à l'imprimeur que l’achat de carton métallisé.
« Nous pourrions passer à un autre niveau et intégrer une pelliculeuse Autobond, ce qui permettrait au carton d'être alimenté à partir d'une bobine et coupé en feuilles par la CC 105. Un pourcentage élevé du carton utilisé dans les emballages courants se situe entre 250 et 650 g/m2 », dit John Gilmore. « Un imprimeur d’emballages souhaitant imprimer sur le carton argent ou or dans cette fourchette de grammages, pour produire par exemple des boîtes de dentifrice, pourrait réduire considérablement ses coûts de matières en investissant dans cette technologie. »

La technologie

La CC 105 utilise une lame de type fléché pour couper le film. Cette lame peut couper des feuilles en polypropylène, nylon et polyester avec sous-chevauchement. Elle se remplace en quelques minutes contre un disque de découpe qui permet la séparation du travail encapsulé en polyester épais ou du carton alimenté par bobine.
Le couteau transversal servocommandé comprend une deuxième servocommande qui tire la bande avec grande précision et à vitesse élevée. Le niveau élevé d’automatisation rend la CC 105 conviviale et permet de la configurer pour pratiquer des doubles coupes pour un travail à coupe droite. Les rouleaux d’accumulation assurent que la bande est maintenue à une tension constante tout au long de la production.
Toile : www.autobondlaminating.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version