Review Of Print

Login

Emballages / Equipements

L’impression numérique cherche sa voie dans l’emballage


Le système HP ws6000 constitue aujourd’hui la machine numérique la plus rapide du marché.Franck Dubreuil, directeur du site de Limoges (Martin Etiquettes) chez Stratus Packaging.
Lucien Martin qui présidait aux destinées de Martin Etiquettes avant son départ à la retraite était un fervent zélateur de l’impression numérique et le site de Limoges au sein du groupe Stratus Packaging que dirige Isidore Leiser et que vient de rejoindre Vincent Joffre (ex-Groupe Barbier) comme directeur commercial, est resté dans cet état d’esprit, puisque que la ws6000 est venue rejoindre une ws4500.
Pourquoi avoir acquis la ws6000 ?
La ws6000 se distingue par sa vitesse plus élevée qui lui permet d’être compétitive sur des travaux en plus grande séries auparavant réalisés en traditionnel. Notre choix en faveur de HP s’inscrit dans la continuité puisque nous possédions déjà ce matériel qui procure une longueur d’avance technique et offre une qualité d’impression supérieure. Après avoir fait figure de site bêta, aujourd’hui nous avons définitivement adopté la machine.
Quels sont aujourd’hui les critères qui vous incitent à vous tourner vers tel ou tel procédé ?
Le choix des procédés se fait selon le métrage, autrement dit, la longueur des séries, à imprimer. Avec une machine comme la ws6000 nous tendons à faire reculer le seuil de rentabilité qui sépare le numérique des procédés traditionnels. Par ailleurs, la qualité obtenue est reconnue comme excellente et concurrence largement, en terme de rendu, la flexo UV à tel point que les marchés des étiquettes de champagne ou de cognac, longtemps resté réticents, sont désormais conquis par l’impression numérique. Pour ces raisons, si le prix est équivalent ou d’une différence infime, nous privilégions le numérique au traditionnel.
Quels sont les principales contraintes de l’impression numérique ?
Comparé aux machines traditionnelles, ce matériel demande des arrêts de production plus fréquents liés à des opérations de maintenance. Ce constat est valable pour toutes les presses numériques même si, précisons le, le service après-vente de HP intervient rapidement. La seconde contrainte est que vous êtes lié à votre fabricant de machines qui se charge de fournir les encres et la maintenance. Ces contraintes, désormais bien connues, n’enlèvent rien, à notre intérêt pour ce procédé.
Que pensez-vous du jet d’encre ?
Je pense que le jet d’encre pourrait incarner l’avenir si ses coûts s’avéraient moindres que ceux constatés sur les machines à toner. Au salon Labelexpo, j’ai découvert du matériel intéressant mais je n’ai obtenu que très peu de retour d’information sur ce sujet par la suite. Il semblerait que cette technologie n’en soit encore qu’à ses débuts.
Propos recueillis par Guillaume Prudent
logo_etiqpack
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version