Review Of Print

Login

Emballages / Marchés

Tendances du marché de l’industrie de l'étiquette européenne

FINAT Evolution par région Lors de son récent congrès à Monaco, la FINAT a présenté son tour d'horizon annuel à 360° de l'industrie de l'étiquette, examinant les forces sous-jacentes pour le secteur en général et pour la Fédération en particulier.
Jules Lejeune, directeur général de la FINAT, a présenté les statistiques en matière de complexes autocollants pour 2013 et exposé les premières conclusions du nouveau rapport d'analyse régulier du marché européen de la petite laize, le RADAR FINAT.

Au sommaire du premier RADAR FINAT
Plus tôt dans l'année, la FINAT avait annoncé le lancement de son RADAR, une publication semestrielle exclusivement réservée aux membres, visant à rendre compte des tendances et des taux de croissance à tous niveaux, dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement du secteur européen de la petite laize.

Le président Kurt Walker a déclaré : « Le RADAR FINAT offre aux membres quelque chose qu'ils ne peuvent trouver nulle part ailleurs. Cette publication est, pour les adhérents de la FINAT, une ressource qui établit une référence d'évaluation des principaux indicateurs au sein de chaque région et segment de marché d'Europe, en plus de permettre des comparaisons entre l'Europe et les autres grandes régions du monde. Le RADAR est un rapport exhaustif, qui relie les tendances et analyses de performances relatives aux transformateurs, aux marques, aux fournisseurs de matériaux et aux biens d'équipements. »

Pour cette première édition récemment parue du RADAR, plus de 50 transformateurs d'étiquettes membres de la FINAT ont participé à une enquête détaillée portant sur les tendances actuelles en termes de chiffres d'affaires et de bénéfices, de données de production et d'achat de biens d'équipement. Des transformateurs de chaque région d'Europe ont participé à l'étude, rendant ainsi possible une analyse comparative sur chaque marché.

 FINAT Evolution de la demande Croissance de chiffres d'affaires
Dans le sondage des Transformateurs, les participants ont été invités à formuler une prévision de croissance de leur revenu sur le cours des six prochains mois pour chacun des secteurs majeurs d'utilisation finale qu'ils desservent (aliments, boissons, produits pharmaceutiques, biens de consommation durables, etc.), en plus de fournir le taux de croissance de leur chiffre d'affaires pour 2013. Ces données permettent aux transformateurs d'évaluer leurs performances et projections à l'aune de celles du marché européen en général, en de se situer par rapport aux entreprises de leur propre région spécifique.

Parallèlement à cette approche, le sondage RADAR des Marques a demandé aux entreprises de faire une projection des taux d'augmentation ou de contraction de leurs achats d'étiquettes pour l'an prochain. Cet exercice est essentiel pour corréler les taux de croissance projetés des transformateurs aux prévisions des marques concernant l'augmentation de leurs volumes d'achats d'étiquettes, et ce dans le but de calculer des taux de croissance pour le marché qui soient les plus conformes possible à ce que l'avenir réserve vraiment. Le tableau ci-dessous indique les taux de croissance moyens, à la fois des transformateurs et des marques interrogés pour la première édition du rapport.

Croissance historique des transformateurs et projections (Transformateurs et marques Europe 2014)

  • Croissance moyenne du chiffre d'affaires des transformateurs (Europe 2013) : 5,15 %
  • Projection de croissance moyenne du chiffre d'affaires des transformateurs par catégorie d'utilisation finale (2014) : 3,08 %
  • Projection d'augmentation moyenne des volumes d'achats d'étiquettes par les marques (2014) : 3,61 %


Source : LPC, Inc. RADAR FINAT

Offre en amont
En plus des taux de croissance historiques et projetés, l'édition initiale du RADAR inclut à la fois un Indice européen des complexes autoadhésifs et un Indice européen des presses conventionnelles. Tous deux rassemblent des données en provenance de fabricants de complexes autoadhésifs et de constructeurs de presses conventionnelles, membres de la FINAT, afin de faire ressortir les taux de progression et/ou de contraction d'un trimestre sur l'autre, dans chacun des secteurs. Ces indices figureront dans chaque édition du rapport, de manière à ce que les membres de la FINAT aient accès à un indice trimestriel rendant compte des pourcentages de hausse des ventes de complexes et de presses.

 FINAT Evolution de la demande 2013/2012 Couverture spéciale
La publication proposera également une couverture spéciale de sujets pertinents pour la dynamique évolutive du marché européen de la transformation des étiquettes. Pour la première édition du rapport, les propriétaires de marques ont été sondés sur les tendances de leur entreprise en matière de commandes d'étiquettes et on leur a demandé s'ils envisageaient de remplacer leurs canaux d'approvisionnement européens par des sources d'autres régions. Cette question a été posée à chaque propriétaire de marque et l'analyse des résultats globalisés a de quoi interpeler. Pour les 12 prochains mois, plus de 50 % des propriétaires de marques sondés ont indiqué envisager sérieusement de changer leur source d'approvisionnement pour une partie, sinon la totalité, de leurs étiquettes actuellement achetées en Europe occidentale, pour se tourner vers des fournisseurs d'autres régions.

Statistiques FINAT en matière de complexes autoadhésifs
Au Congrès de la FINAT, Jules Lejeune a documenté la demande de complexes autoadhésifs en Europe entre 1996 et 2013, montrant que le volume de marché a doublé sur la dernière décennie et demie, à juste un peu plus de 6 milliards de mètres carrés. En 2013, la demande globale a crû de 3,5 % par rapport à l'année précédente - une augmentation essentiellement réalisée dans la seconde moitié de l'année, avec les complexes « non papiers » (film) en progression de 5,9 % et les « papiers » de 3,3%

D'un point de vue régional, les pays de l'Est de l'Europe ont généré la plus forte croissance en 2013 par rapport à 2012, à 6,9 %, celle-ci restant modeste pour toutes les autres régions. La perspective pour 2014 est positive, si l'on se base sur les résultats du T1 d'une année sur l'autre, tant en termes de qualités de matériaux que par région.

Modèle à quatre forces
Jules Lejeune a défini les quatre forces qui pilotent l'industrie de l'étiquette autoadhésive : les marchés d'utilisation finale, l'innovation technologique, le développement durable et les motivations de l'entreprise. « Ensemble, ces quatre forces influencent l'industrie de l'étiquette, étant donné qu'elles font l'objet d'initiatives et d'activités qui sont aujourd'hui du ressort de la FINAT, ce qui rend la pertinence de la Fédération pour ses adhérents encore plus aiguë que jamais auparavant », a-t-il conclu.

www.finat.com

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version