Review Of Print

Login

Bureautique * Toner

HP : les bonnes cartouches pour les Laserjet

Les cartouches de toner d'origine HP sont meilleures pour les imprimantes HP LaserJet que les cartouches de toner non-HP, indique une étude indépendante. Communiqué non édité.
HP annonce les résultats d’une étude indépendante (1), qui montrent que les cartouches de toner d'origine HP pour les imprimantes HP LaserJet devancent les cartouches de toner non-HP dans tous les domaines couverts par le banc d’essai.

Dans le cadre de cette étude, 216 cartouches de toner non-HP disponibles en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique ont été comparées à des cartouches de toner HP LaserJet d'origine HP. Neuf grandes marques de cartouches remanufacturées ou compatibles ont été testées. Les résultats sont les suivants :
  • Tous types de problème confondus (2), les cartouches de toner d'origine HP n'ont présenté aucune défaillance lors du banc d’essai, contrairement à 41,7 % des 216 cartouches non-HP testées.
  • Sur les pages de test, les cartouches de toner d'origine HP ont imprimé en moyenne 97 % de pages classées comme acceptables pour toutes les utilisations, y compris la distribution aux clients et fournisseurs, contre une moyenne de seulement 61 % pour les cartouches non-HP testées.
  • Sur les 216 cartouches de toner non-HP testées, 87 cartouches ont produit au moins 50 % de pages classées comme inacceptables pour une utilisation commerciale ou seulement utilisables en interne.
  • Au cours des tests, les cartouches d'impression HP LaserJet d'origine HP ont démontré l'adhérence solide du toner, tandis que des problèmes d’adhérence sur le papier ont été constatés sur les pages imprimées avec des cartouches de toner non-HP. Une mauvaise adhérence du toner augmente les risques de rayures ou de transfert sur d'autres pages. - Comparativement aux cartouches d'origine HP, la plupart des cartouches de toner non-HP ont imprimé du texte et des graphiques de moins bonne qualité.
Selon Luis Casado, Directeur Marketing HP LaserJet et Enterprise Solutions (LES) GTMU Imaging & Printing Group EMEA, pour prendre une décision d'achat en toute connaissance de cause, il faut tenir compte du coût de revient total de l'achat et d'autres facteurs tels que la qualité, la fiabilité et la productivité.
"Il ressort des résultats de l'étude que les cartouches d'origine HP produisent systématiquement plus de pages de qualité professionnelle que les cartouches non-HP. Il en résulte un environnement plus productif ", déclare M. Casado. "Lors de tout achat de consommables d'origine HP, les clients d'HP ont l'assurance d'un retour sur investissement sur lequel ils peuvent compter. En fait, les cartouches non-HP sont pratiquement deux fois plus coûteuses que les cartouches HP LaserJet d'origine HP, si l'on tient compte du manque de fiabilité et d’homogénéité des résultats obtenus avec les cartouches non-HP testées."(3)

(1) Étude QualityLogic 2010 réalisée à la demande d'HP pour comparer les cartouches d'impression monochromes HP LaserJet d'origine HP (HP 36A et 64A) avec neuf marques de cartouches de toner non-HP disponibles en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique pour les imprimantes HP LaserJet P1505 et P4015. Pour en savoir plus, consultez le rapport www.qualitylogic.com/EMEAmonotonertest.pdf
(2) Types de problème :
  • Panne à la réception (DOA, Dead on Arrival) : cartouches qui ont présenté des fuites de toner substantielles (1 cm3 ou plus) avant ou pendant l'installation ;
  • cartouches qui ont produit des pages inutilisables en raison de la dégradation de la qualité d'impression après avoir imprimé 10 pages ou moins ;
  • cartouches qui ont imprimé dès le départ des pages « à usage restreint, inutilisables pour la distribution » ;
  • cartouches qui ont présenté des pièces cassées ou manquantes, ou n'ont rien imprimé suite à leur installation.
  • Fin de vie précoce (EEOL, Early End of Life) : les cartouches ayant produit un nombre de pages inférieur à 75 % du nombre de pages en moyenne de toutes les cartouches testées pour la marque et le modèle, mais qui n'étaient pas inadmissibles (DOA), ont été classées dans la catégorie EEOL.
  • Mauvaise qualité (LQ, Low Quality) : les cartouches qui ont produit, sur les pages de test, au moins 50 % de pages « à usage restreint » ou « inutilisables », mais qui n'étaient pas inadmissibles (DOA), ont été classées dans la catégorie LQ. (3) Calculs HP basés sur une étude réalisée en 2010 par QualityLogic à la demande d'HP pour comparer les cartouches d'impression monochromes HP LaserJet d'origine HP avec les cartouches de toner non-HP disponibles en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique pour les imprimantes HP LaserJet P1505 et P4015. Pour en savoir plus, consultez le rapport www.qualitylogic.com/EMEAmonotonertest.pdf.
Les calculs tiennent compte du papier, du remplacement de la cartouche et du temps de réimpression. Ils ont été établis sur la base d'un nombre de pages identique pour un usage externe, interne ou individuel. Les coûts de la main d'œuvre ont été extraits de l'étude Mercer 2009 Global Pay Study. Prix d'achat présumés : 140 € pour une cartouche d'impression HP et 42 % de moins pour une cartouche non-HP. Les prix, coûts et gains réels peuvent varier.
Toile : www.hp.com.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version