Review Of Print

Login

Etude européenne HP sur le Green IT et le Green Printing

etude2La situation économique n’impacte pas les investissements « verts » ; Les Français sont les plus impliqués ; Les services aux professionnels sont les bons élèves, le secteur public et la construction peuvent mieux faire sont les principaux résultats d'une étude menée par HP sur le Green IT et le Green Printing. Voici le texte du communiqué édité.
HP a présenté le 8 juillet les résultats de son étude sur le Green IT et le Green Printing réalisée auprès de 2 000 décideurs et utilisateurs IT de sept pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Autriche, et Suisse). L’objectif de l’étude était de mesurer le degré d’adoption, les décisions et intentions de décision, les usages, les freins et les attentes dans ces domaines.

Au niveau européen, la crise n’impacte ni le Green IT, ni le Green Printing

En Europe, 45% des entreprises ont mis en place une politique de Green IT, soit une quasi-stagnation depuis la dernière étude commanditée par HP. Un chiffre qui masque des disparités selon la typologie d’entreprise : seulement 29% des PME ont mis en place une telle politique.

En revanche, les difficultés économiques actuelles n’ont que très peu d’impact sur le Green IT et le Green Printing. En effet, 81% des acheteurs informatiques déclarent maintenir ou vouloir augmenter leurs dépenses et investissements dans ces domaines. Cette tendance s’explique en partie par la perception croissante que l’adoption de technologies responsables peut réduire également les coûts.

La typologie d’entreprise ne semble pas être source de différence de perceptions ni d’intentions au niveau européen. Les PME et les grandes entreprises accordent une importance similaire aux labels certifiant de la dimension écologique d’un produit et, pour 67% des décideurs IT de PME ou de grandes entreprises, le focus des achats IT verts se porte sur le recyclage des cartouches et sur le papier, et pour 64% sur la consommation d’énergie.

L’impression responsable  est cependant considérée comme génératrice de coûts, mais 71% d’entre eux pensent du reste que le Green Printing est accessible financièrement et qu’un investissement dans ce secteur est une source de profit non seulement écologique, mais également économique.

La principale barrière à l’adoption d’une politique de Green IT est la confusion des informations et le manque de clarté de la multitude de labels, à la fois pour les utilisateurs et pour les décideurs.

Les secteurs à la pointe de l’intégration du respect environnemental sont les services au professionnel, suivis de la finance et des nouvelles technologies. En revanche, le bâtiment, la santé et le secteur public arrivent en bas de l’échelle.
Enfin, les utilisateurs sont les plus enthousiastes, puisque 61% pensent que c’est réalisable, et ce plutôt facilement.

Les bons scores de la France

La France est le premier pays européen pour l’adoption d’une politique de Green IT : 46% des sociétés, PME et grandes entreprises confondues, ont adopté une politique formelle de responsabilité environnementale, et 54% veulent investir dans le domaine malgré la situation économique, soit l’engagement le plus élevé parmi les sept marchés interrogés. De plus, un 92% déclarent adopter fréquemment ou occasionnellement des pratiques éco-responsables.

Par ailleurs, 78% des décideurs IT français interrogés déclarent que l’adoption d’une politique de responsabilité environnementale a un impact bénéfique sur l’activité de leur entreprise, là encore, une perception plus élevée que dans les autres pays européens. La principale est, en France comme ailleurs, la réduction des coûts opérationnels.

Green-Printing : recyclage et recto verso en première position

60% des décideurs et utilisateurs IT français considèrent que l’impression responsable est un geste facile.
Les pratiques « légères » de recyclage et d’économie des consommables (cartouches d’encre, papier) restent la priorité des petites et grandes entreprises dans leurs décisions d’achats et des utilisateurs dans leurs pratiques. Dans leurs achats, notamment pour les PME, les décideurs se concentrent effectivement davantage sur l’achat de consommables recyclables que sur l’achat de produits labellisés.

Le label européen Energy Star, qui certifie une consommation d’énergie efficiente des imprimantes, n’est important ou très important à travers la décision d’achat que pour 44% des décideurs, alors que 60% considèrent que l’économie d’énergie est une de leur priorité dans cette prise de décision. Les utilisateurs français tirent davantage profit de la possibilité d’imprimer en recto verso que leurs voisins européens, puisque 62% des utilisateurs français déclarent utiliser cette possibilité, contre 49% en moyenne en Europe. 76% des décideurs la considèrent comme très importante dans leur décision d’achat d’imprimantes.

HP et l’environnement
Depuis plusieurs décennies, HP s’est engagé à gérer son impact environnemental en adoptant des pratiques responsables dans le développement de ses produit, ses opérations et jusqu’à la livraison. HP a pour objectif d’être un leader en termes de réduction de l’empreinte carbone en limitant les déchets et en favorisant le recyclage.
Pour plus informations : http://h41111.www4.hp.com/globalcitizenship/fr/fr/environment/envprogram/envpolicy.html?jumpid=reg_R1002_FRFR
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version