Review Of Print

Login

Le Programme Développement Durable de Ricoh

Green3 Ricoh lance son Programme de Développement Durable à destination des organisations pour les aider à réduire les coûts et neutraliser l’empreinte carbone de l'impression documentaire. Texte non édité.
Ricoh lance son Programme de Développement Durable dont l’objectif est de compenser, réduire, voire neutraliser l’empreinte carbone de l’impression documentaire. Cette offre, certifiée par BSI (British Standards Institution[1]), contribue à réduire l’impact environnemental des organisations, tout en améliorant l’efficacité de leurs flux documentaires.

Intégré à son offre Managed Document Services, sous la forme d’une solution de consulting Pay Per Page Green, le Programme de Développement Durable s’appuie sur plus de 1 600 audits conduits par Ricoh auprès de ses clients. Il permet aux moyennes et grandes entreprises de réduire leur empreinte carbone de leur parc d'impression, tout en diminuant son coût total de possession (TCO) de plus de 30%. Les émissions restantes peuvent être neutralisées via des projets « énergie propre » approuvés par la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) et déployés dans des pays en développement.
L’analyse du cycle de vie des systèmes d’impression indique qu’environ 80% de l’impact environnemental est généré au cours de leur utilisation. Le programme de Développement Durable de Ricoh se concentre donc sur cette phase via un processus d’amélioration continue en cinq étapes :
  • Analyse du parc et du flux documentaire de l'entreprise : évaluation du TCO et des émissions carbone liées à la consommation de papier et d’énergie.
  • Recommandations en termes d’optimisation du parc, des flux documentaires et des habitudes d'impression des utilisateurs.
  • Déploiement d’un plan d’action :
    • Installation des systèmes d'impression dotés de la fonction Eco Mode (mode économie d'énergie).
    • Mise en place d’une politique d’impression : sensibilisation et formation des utilisateurs aux pratiques responsables. Le résultat : une réduction du gaspillage papier et de la consommation énergétique de 36% en moyenne.
  • Gouvernance du parc : suivi régulier des indicateurs en fonction des objectifs fixés. Grâce à ces données, Ricoh est capable de vérifier la bonne utilisation de chaque système d’impression et de mettre en place, le cas échéant, des actions correctives.
  • Neutralisation des émissions carbone. Les organisations peuvent compenser les émissions restantes via des crédits carbone[2], en s’engageant aux cotés de Ricoh dans des projets «énergie propre », reconnus par les Nations Unies. A titre d’exemple, Ricoh a développé à Pohra, en Inde, un projet « Grid Connected Wind Electricity Project » visant à convertir l’énergie éolienne en électricité. Des projets similaires sont menés au Salvador ou en Equateur.

Generali neutralise l’impression de 30 millions de pages par an

Generali en Suisse (filiale du groupe Generali, une entreprise Fortune 500, leader en produits financiers et assurances) a d’ores et déjà adhéré au Programme de Développement Durable. Le projet de compensation carbone lui permet de neutraliser les 452 tonnes de carbone correspondantes à l’émission de ses 30 millions de pages imprimées par an.
« Le lancement du Programme de Développement Durable répond à une demande croissante des entreprises, qui souhaitent préserver l’environnement tout en réduisant significativement leurs coûts », déclare Elie Choukroun, directeur Marketing et Communication, Ricoh France. « Ricoh diminue l'impact de sa propre activité sur l'environnement et accompagne ses clients dans cette voie ».
Hans Breuker, cadre dirigeant chez BSI, déclare : « De notre audit indépendant, nous avons conclu que la méthode Ricoh pour l'analyse, l'optimisation et la neutralisation des émissions carbone liées au traitement documentaire est fiable, transparente et pertinente. Elle constitue une offre unique à destination des entreprises qui cherchent à améliorer leur RSE.»
[1] BSI British Standards Institution – l’institut de normalisation britannique est un leader mondial en matière d’informations sur les normes, les systèmes de gestion, le développement commercial et l’approbation réglementaire
[2] Les crédits carbone sont générés à partir de projets « énergie propre » approuvés par la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) et réalisés dans des pays en développement.
Toile : www.ricoh-europe.com/reduce2grow
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version