Review Of Print

Login

Impression feuilles

Fujifilm : le vrai début de la JetPress 720

   Fuji JetPress 720    La nouvelle JetPress 720 de Fujifilm, pilotée via le flux XMF, était la vedette du constructeur sur son stand à l'Ipex.
Le constructeur a présenté un modèle de production intégrée autour du flux cross-media XMF associé à la solution Digital Storefront d'EFI (web-to-print). La version 3.0 de ce flux était démontrée pour la première fois. Elle est spécialement destinée aux grands prestataires d'impression avec de nouvelles fonctions d'imposition, de gestion des couleurs et d'épreuvage 3D. La récente version 5.0 de XMF Remote, module de soumission et d'approbation en ligne de travaux était aussi présentée.
Au centre du stand de Fujifilm se trouvait la nouvelle presse feuille jet d'encre au format B2 : la JetPress 720, pilotée via le flux XMF. On avait vu le premier prototype à la drupa 2008. Elle peut imprimer 2700 feuilles B2/heure avec une résolution de 1200 x 1200 dpi (dix sept têtes d'impression SAMBA de type mems-piezo de 2048 buses chacune, quatre tailles de point jusqu'à 2 picolitres). Une pré-couche spéciale est déposée sur le papier avant l'impression des quatre couleurs. Des technologies spécifiques contrôlent la bonne tenue du papier, la coagulation rapide de l'encre, et la qualité de l'impression de chaque feuille (capteur CCD). Un sécheur à infrarouge est utilisé en fin de course. Les formats de papier utilisables vont de 542 x 382 mm à 750 x 530 mm. Avec une surface d'impression maximum de 720 x 520 mm. Les grammages imprimables vont de 100 à 300 g/m2. Les papiers imprimés avec cette presse offrent une bonne possibilité de désencrage selon les tests de l'INGEDE (association internationale de l'industrie de désencrage). Une version recto verso n'est pas exclue pour l'avenir semble-t-il.
 Fuji Heads   Cibles annoncées par le constructeur : les tirages de 500 à 2000 feuilles qui représentent la moitié du marché impression feuille (réduction des gâches papier et gain de temps). Elle devrait être lancée au Japon en juin 2010, en octobre 2010 en Europe, et livrée au début 2011 à un prix de départ inférieur à un million de dollars.
Aux côtés de cette presse, figuraient sur le stand des systèmes de production couleur Xerox 700, Docucolor 7002 et la nouvelle presse Xerox Color 1000 (5 couleurs avec vernis transparent, toner EA). Des systèmes qui permettent de répondre aux applications jusqu'au A3+. Sans parler des équipements grands format dont on parlera dans un autre article.

Cette presse numérique feuille construite comme une offset (elle utilise le bâti fourni par un constructeur japonais) est clairement destinée à être installée dans un atelier d'imprimerie (poids, espace nécessaire autour de la machine, évacuations, etc.). Lors de la présentation en avant-première pour la presse spécialisée le lundi 17 mai, il fallu redémarrer le logiciel de pilotage qui s'était planté devant toute l'assistance. On peut seulement se demander s'il y a vraiment un marché pour ce type de machines, mis à part celui des impressions avec données variables. Car les performances pour répondre à de l'impression court tirage face à une offset équivalente ne sont pas vraiment impressionnantes. Il reste à faire un plan financier détaillé pour vérifier si l'économie de gâche, de consommables, et le temps gagné théoriquement, plus le coût de l'encre, de l'énergie consommée (etc.) permettent de proposer un coût d'impression compétitif.
Toile : www.fujifilm.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version