Review Of Print

Login

Bureautique * Logiciels

L'intégration du document selon eCopy

Ecran eCopy

eCopy utilise les scanners (MFPs ou autonomes) pour intégrer dans les applications logicielles des documents papiers numérisés. Canon et Ricoh les proposent en France, Konica Minolta s'y intéresse. eCopy vise essentiellement l'entreprise : de la PME au département. Ses solutions utilisent les scanners des MFP, ou des scanners seuls (Canon par ex.) pour numériser les documents papiers, puis récupérer les fichiers obtenus dans les applications des utilisateurs (e-mail, fax, Oracle, Documentum, Hummingbirds etc.). En aucun cas, eCopy ne permet d'effectuer directement une copie.

eCopy dispose de deux solutions : Sharescan et Desktop. 

Desktop fonctionne sur un seul PC et sert à récupérer un document numérisé. Il permet de le marquer, de lui rajouter des notes, une signature, d'organiser des pages quelque soit le document d'où elles proviennent, de passer un document par OCR (Iris version 11, et qui offre aussi un serveur PDF) pour l'éditer entièrement. Puis l'enregistrer, le chercher, le crypter (128 bits MS). Des menus de préférences permettent de l'adapter à chaque utilisateur. Un SDK vient d'être annoncé.

sharescanecopyscanner.jpg

Le dernier "eCopy paper connection forum" a réuni 550 professionnels et 50 exposants à Miami (Etats-Unis). Objectifs: montrer les dernières évolutions des solutions Sharescan et Desktop.
Sharescan fonctionne en version intégrée dans le MFP (on le pilote à partir de l'écran de commande standard, par exemple celui de Canon) ou en version extérieure (avec un écran tactile, un clavier et un PC). Il fonctionne par PC ou internet, numérise en twain, et permet une prévisualisation, une édition limitée, fonctionne avec email en SMTP. Toutes les opérations sont transparentes quelques soient les applications.
L'intérêt fondamental est que le même interface se retrouve quelque soit le fabricant du MFP utilisé. Une boîte à outils SDK permet le développement de connecteurs utilisables par le client (170 sociétés font partie de cet univers logiciel relié - grâce à eCopy - aux documents papier, dont Adobe qui alimente ainsi ses flux PDFs, ou Bates aux USA qui certifie les documents financiers en les verrouillant), ou des développements sur mesure. eCopy est aussi concurrent d'Adobe avec son propre format CPY.
Plus de 4500 équipements vendus en France

sharescanmfpecopy.jpg eCopy a signé un accord européen avec Canon depuis quatre ans (plus de 15 000 Sharescan installés en Europe) et avec Ricoh depuis 2007. Konica Minolta pourrait bien l'intégrer prochainement dans le cadre de sa nouvelle stratégie "5D".

En France, Canon et Ricoh proposent eCopy. Canon depuis l'automne 2004 sous la forme d'une unité Sharescan associée à dix unités Desktop (2 050 euros ht pour la version intégrée dans un multifonction, et 3 700 euros ht pour la solution déportée, plus le contrat de services). NTWare permet à eCopy de s'identifier dans l'active directory du serveur d'impression pour assurer la sécurité des envois de mails. Près de 4500 équipements ont déjà été vendus en France dont 1600 pour le premier semestre 2007, indique Eric Fiot chef produit de Canon France. Concrètement un développement dans les milieux de la santé (Hôpitaux, Cliniques etc.) se constate au travers l'installation du dossier médical personnel. Ainsi l'hôpital d'Arras vient d'installer soixante-dix solutions eCopy pour répondre à ce nouveau besoin.

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version