Review Of Print

Login

PRODUCTION * LOGICELS

Enfocus Switch s'enrichit

   ENF PowerSwitch    Enfocus Switch, la plate-forme d’automatisation récompensée cette année d’un InterTech Technology Award, se profile de plus en plus comme un noyau central de contrôle et de communication. Communiqué non édité.
Enfocus Switch, lauréat d’un prix InterTech 2011 mise sur l’efficacité, avec de nouvelles fonctions d’automatisation et des connexions tous azimuts

  • L’option Database Module concrétise les capacités uniques d’autonomisation applicative de Switch
  • Possibilité d’ajouter ou de modifier des métadonnées XMP dans les travaux Switch
  • Appli iPad pour la gestion et la surveillance itinérantes des travaux Switch
  • Prêt pour la CreativeSuite 5.5 d’Adobe ; nouveaux avantages fonctionnels et facilités de traitement
Enfocus Switch, la plate-forme d’automatisation récompensée cette année d’un InterTech Technology Award, prend une place de plus en plus centrale dans les systèmes de production éditoriale et les chaînes d’approvisionnement des organisations, avec la publication de la très importante mise à jour Switch 10 Update 1 et de l’option « Database Module », immédiatement disponibles.
« La capacité qu’a Switch d’aider les systèmes interconnectés à s’échanger, modifier et exploiter automatiquement différents types de données a nourri sa croissance organique dans de multiples directions », explique Elli Cloots, Director of Product Management, d’Enfocus.
« Les capacités de Switch ne se limitent pas exclusivement aux arts graphiques », poursuit M. Cloots, « et dans bien des cas, nos clients Switch nous montrent des applications passionnantes, qu’ils ont conçues eux-mêmes. Certaines des utilisations les plus immédiatement visibles et efficaces de Switch, au travers de différentes activités, lient les données de production, comme les informations des fiches de travail, aux bases de données de stock, d’expédition et de facturation. »

Module de base de données

Proposé en option aux sites PowerSwitch, ce module extrêmement puissant apporte un degré d’automatisation inégalé au niveau des applications pilotées par des bases de données souvent encombrantes et onéreuses.
Grâce à ce « Database Module », Switch est en mesure d’exploiter immédiatement le contenu de bases de données existantes en vue d’un traitement automatisé ; les travaux sont pris en charge différemment en fonction des informations conservées dans la base de données. Quelques exemples : le contrôle en amont des fichiers dans l’ordre chronologique, l’archivage d’après les informations du client ou l’identifiant du travail, etc. Enfocus a aussi ajouté la possibilité d’actualiser, ajouter ou supprimer des fiches de données via SQL sans programmation de scripts, ce qui permet de garder les bases de données synchronisées et à jour de tout ce qui a pu survenir pendant le traitement du fichier Switch.[1]
Tous ces avantages deviennent plus attrayants encore du fait de la prise en charge renforcée de XMP par Switch 10 Update 1, une nouveauté détaillée ci-après.
« Nous avons réellement simplifié l’intégration de Switch avec les systèmes de gestion et de prépresse existants, en faisant en sorte que le logiciel puisse communiquer plus aisément avec différentes solutions de base de données », dit Dieter Wullaert, Product Manager Switch, d’Enfocus. « Quelques clics suffisent pour réutiliser les données existantes ! »

Prise en charge totale de XMP

La possibilité désormais offerte d’incorporer la plate-forme de métadonnées XMP (Extensible Metadata Platform) d’Adobe, offre une manière commune aux applications de conception, systèmes de flux et systèmes éditoriaux sous-jacents de saisir, partager et traiter les métadonnées. Switch permettait jusqu’ici d'utiliser les données XMP des travaux, mais à présent, les professionnels peuvent, par exemple, insérer une fiche de travail complète. Ils peuvent aussi actualiser une information XMP existante, par exemple en y intégrant les informations collectées sur le travail pendant le traitement du fichier.
La prise en charge de XMP devient encore plus avantageuse pour les professionnels utilisateurs de PowerSwitch lorsque qu’ils choisissent d’acheter l’option Database Module. Cette combinaison leur procure des possibilités encore accrues au niveau de la traçabilité, de l’accessibilité et de l’exploitation applicative des données XMP rendues disponibles.

SwitchClient en appli iPad

SwitchClient pour iPad est l’une des multiples déclinaisons développées par Enfocus pour répondre aux besoins des utilisateurs d’iPad et d’autres tablettes. Si SwitchClient pour iPad est un produit d’usage courant avec lequel les professionnels peuvent surveiller et gérer leurs travaux Switch via leur iPad, Enfocus planche également sur des solutions destinées à aider les éditeurs et autres parties prenantes à simplifier les flux plurimédias pour les contenus patrimoniaux et nouveaux. L’un des premiers exemples est une fonctionnalité de conversion plurimédia de PDF, intégrée dans la dernière version d’Enfocus PitStop Server, et qui peut être utilisée dans Switch via le configurateur PitStop.

Davantage de puissance pour la Creative Suite 5.5

Lorsqu’Adobe sort une nouveauté, très peu de temps s’écoule généralement avant qu’Enfocus ne la prenne en charge. En l’occurrence, les nouveaux configurateurs Switch CS5 pour InDesign, Illustrator et Photoshop ont été améliorés de manière à offrir une automatisation à la fois plus large et plus poussée pour CS5.5. CS5.5 est aussi l’une des applications plurimédias en forte croissance suivie de très près par Enfocus. Ainsi, par exemple, le configurateur InDesign permet-il désormais d’exporter directement au format ePub.
Switch accroît la fonctionnalité des modules de la Creative Suite en offrant la possibilité d’envoyer n’importe quel type de fichier à InDesign ou Illustrator, ce qui permet d’en utiliser automatiquement les données XML pour compléter des modèles.

Sur les talons de Switch 10

La sortie du Database Module et de l’Update 1 suit de près la commercialisation de Switch 10 au mois de juin dernier. Vous pouvez trouver ici le communiqué de presse ainsi qu'un lien vers une vidéo consacrée à Switch 10. « Le degré supérieur d’intégration et de souplesse de Switch va rendre les professionnels des arts graphiques plus productifs », conclut M. Cloots. Les utilisateurs seront impressionnés de découvrir tout ce qu’ils peuvent faire avec les nouvelles fonctionnalités. Ils apprécieront le temps gagné grâce à l’automatisation accrue. »

À la pointe du développement de Switch et des applications tierces

M. Cloots rappelle encore, à l’attention des professionnels, que la liste des applications tierces, existantes et nouvelles, intégrables avec Switch figure sur le site Web Enfocus Crossroads, où les utilisateurs de Switch peuvent aussi trouver de multiples ressources d’automatisation, et même des « flux » Switch publiés par d’autres.

Disponibilité

Switch 10 Update 1 et l’option Database Module pour PowerSwitch sont d’ores et déjà disponibles. Les propriétaires de Switch 10 ont droit à l’Update 1 sans frais.

Toile : www.enfocus.com.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version