Review Of Print

Login

PRODUCTION * LOGICELS

Le point sur Enfocus PitStop Connect 10

   Enfocus Metadonnées    Enfocus vient d'élaborer une synthèse récapitulant les fonctions les plus importantes de sa solution Enfocus PitStop Connect 10. La voici. Communiqué non édité.
PitStop Connect 10 est la nouvelle version du système de livraison des fichiers lancé l’an dernier par Enfocus. Comme par le passé, il permet aux destinataires de documents, quels qu’ils soient, de générer des Connecteurs (petites applications à placer sur le bureau), qu’ils peuvent distribuer à leur personnel interne et à leurs clients. Ceux-ci s’en serviront pour vérifier les fichiers d’un seul clic et les envoyer automatiquement à un serveur FTP ou SFTP en toute sérénité. Ils peuvent aussi les insérer directement dans un flux Enfocus Switch sans avoir à supporter des coûts récurrent ou une facturation au clic.

S’inspirant des suggestions de ses utilisateurs, Enfocus a doté PitStop Connect 10 de nouvelles fonctionnalités, dont la mise à jour et la diffusion automatiques des Connecteurs afin que les créateurs de fichiers disposent toujours de la version la plus actuelle. On notera également la prise en charge des métadonnées intelligentes, exploitables côté réception par le flux automatisé Enfocus PowerSwitch.

Enfocus possède une longue expérience du développement de la gamme de produits PitStop, conçus pour analyser automatiquement les documents PDF et corriger un grand nombre de problèmes afin de produire des fichiers PDF fin prêts pour la sortie. PitStop Connect 10 tire avantage des dernières fonctionnalités de PitStop Pro 10, ce qui lui permet de prendre en charge les fichiers PDF/A et PDF/X-4 et d’utiliser les Profils de contrôle et Scripts d’actions les plus récents pour la vérification et la correction des PDF.

« PitStop Connect offre aux imprimeurs et éditeurs une solution facile et rentable qu’ils peuvent envoyer individuellement à des graphistes qui ne leur adressent peut-être qu’épisodiquement des fichiers destinés à une production professionnelle », explique Elli Cloots, Director Product Management, d’Enfocus. « Enfocus souhaitait mettre sur le marché un outil simple, qui rationalise la communication entre les destinataires de documents et ces utilisateurs ponctuels, et ce sans facturation à l’usage ni coûts cachés. C’est exactement ce que fait PitStop Connect. »

Les Connecteurs ne demandent pas une installation compliquée ; ils se téléchargent simplement sur le bureau de l’ordinateur de l’utilisateur. Ils ne nécessitent ni droits d’administrateur ni assistance d’informatique, laquelle peut parfois poser problème dans les grandes structures. Lorsqu’il doit envoyer un fichier d’un type quelconque à son destinataire, l’utilisateur le fait simplement glisser sur l’icône du Connecteur. Le Connecteur détecte automatiquement le type du fichier, corrige les problèmes courants s’il s’agit d’un PDF et transfère le tout au site de destination sans imposer une procédure compliquée d’ouverture de session ni utiliser un logiciel client FTP/SFTP.

« Le prestataire sait ainsi que les fichiers PDF reçus d’un Connecteur seront toujours conformes à son cahier des charges », poursuit M. Cloots. « Une assurance précieuse dans le cadre d’une production automatisée, tout particulièrement en conjonction avec l’un des produits d’automatisation de flux de la famille Enfocus Switch. Même si un PDF pose des problèmes, ceux-ci auront été identifiés avant l’envoi. Autrement dit, l’envoyeur aura formellement reconnu qu’il reste du travail à faire et le destinataire sera informé de l’état du fichier au moment où il lui sera livré. »

Le droplet d’un Connecteur peut être paramétré pour accepter n’importe quel type de fichier : natif Adobe® InDesign® ou QuarkXPress, Flash, audio, vidéo et image. Les fichiers de ces types ne subissent pas le contrôle en amont et sont adressés directement au site destinataire. Toutefois, si le côté réception utilise une solution Enfocus PowerSwitch, les envois de fichier peuvent inclure des métadonnées de l’envoyeur sur la base desquelles ces fichiers d’autres types pourront être automatiquement détectés et acheminés vers un flux ou une destination de traitement appropriés.

Paiement unique, Connecteurs illimités

Le destinataire des documents paie un prix unique de 3 999 euros pour PitStop Connect 10. La licence de PitStop Connect l’autorise à générer un nombre illimité de Connecteurs et à les distribuer largement, sans supplément ni frais cachés. L’application PitStop Connect peut s’exécuter sous Mac OS X et Windows ; chaque version crée simultanément les Connecteurs pour les deux plates-formes.

Les Connecteurs sont publiés sur le site Web ou FTP, d’où les clients peuvent les télécharger eux-mêmes. Un Connecteur envoie les fichiers uniquement au site indiqué par le prestataire qui l’a créé. Les clients en sont en quelque sorte « captifs », avec l’assurance supplémentaire que leurs fichiers s’imprimeront correctement.

Les PDF sont automatiquement contrôlés et ils peuvent être corrigés sur le bureau de l’envoyeur conformément aux indications du destinataire. Les modifications peuvent, par exemple, consister à rendre les PDF conformes aux spécifications PDF/X, convertir les couleurs RVB en CMJN, remplacer du noir normal par du noir « riche », ou donner des épaisseurs imprimables aux filets trop maigres. De même, si une police est manquante, mais malgré tout disponible sur le système où le Connecteur s’exécute, elle peut être automatiquement incorporée.

 Enfocus Notification d'erreur   Le destinataire des documents qui crée le Connecteur décide de l’ampleur du contrôle en amont des PDF, qui peut être différente pour chaque client. Les contrôles peuvent être très rudimentaires (polices manquantes, résolution et espaces chromatiques) ou toutes les erreurs possibles dans un flux de production automatisée peuvent donner lieu à vérification de manière à ce qu’une intervention humaine ne soit plus nécessaire chez le destinataire. De même, le Connecteur peut être réglé pour bloquer le fichier en cas de problèmes spécifiques afin d’éviter son envoi tant que ceux-ci ne n’auront pas été corrigés, ou il peut les tolérer et envoyer le fichier malgré tout, avec un avertissement à l’adresse du destinataire. L’envoyeur en est prévenu et un rapport de contrôle en amont s’affiche sur son écran avant l’envoi du fichier. De plus, beaucoup de contrôles peuvent être paramétrés pour opérer sous statut de validation, c’est-à-dire qu’ils demandent expressément le feu vert de l’envoyeur avant la livraison. Cette information est incorporée de manière permanente dans le fichier PDF envoyé et elle pourra être récupérée à tout moment si nécessaire.

Utilisation de PitStop Connect

Un nouveau Connecteur est très facile à créer. À part quelques changements de menu pour les nouvelles fonctionnalités, l’interface utilisateur de PitStop Connect 10 est identique à celle de la version précédente. Elle comporte une fenêtre généraliste dont la barre d’outils propose quatre boutons principaux. Ceux-ci permettent de définir un nouveau projet de Connecteur, de l’exporter sous la forme d’un droplet opérationnel, de le dupliquer (pour en créer une variante sans avoir à réintroduire tous ses paramètres à partir de zéro), ou de le supprimer.

Pour créer un nouveau projet de Connecteur, vous commencez par lui donner un nom. Ensuite, voyageant dans une série de six onglets, vous stipulez les actions de traitement à exécuter, les contrôles en amont à effectuer, une éventuelle méthode de gestion des couleurs et la destination d’envoi des fichiers. Tous vos Connecteurs existants peuvent être affichés dans la liste Projets et ils sont modifiables à tout moment. Lorsqu’un changement est apporté à un Connecteur, vous êtes invité à incrémenter le numéro de version et à le placer au bon endroit sur le FTP. Il sera automatiquement détecté la prochaine fois qu’un client essaiera d’utiliser une version antérieure.

Chaque Connecteur peut refléter visuellement la marque ou l’identité graphique du destinataire des documents (ou éventuellement évoquer le type de travail particulier). Il suffit d’importer une icône pour le droplet. La fenêtre principale du Connecteur peut aussi être personnalisée par un titre, une description, un hyperlien et une image de fond.

L’onglet Contrôle en amont de PitStop Connect est fourni avec une liste exhaustive de Scripts d’Actions (par exemple, pour la conversion RVB-CMJN) et de Contrôles en amont courants, qui stipulent les contrôles et correctifs à appliquer avant l’envoi (notamment la conversion au format PDF/X-1a et la vérification). PitStop Connect 10 étend la prise en charge aux versions les plus récentes de PDF/A et PDF/X-4.

Des Scripts d’actions et Contrôles en amont supplémentaires sont disponibles sans frais et peuvent être téléchargés du site Web d’Enfocus. Les Connecteurs peuvent aussi utiliser les nouveaux Scripts d’actions et Contrôles en amont créés dans Enfocus PitStop Pro ou PitStop Server. Vous pouvez également paramétrer le Connecteur pour qu’il crée un Certified PDF à partir du PDF original du client, avec un historique de contrôle incorporé et des possibilités de « retour en arrière », permettant de revenir à l’état d’origine du fichier.

L’onglet Livraison définit la destination des fichiers généré par le Connecteur pour le client. Il peut s’agir de son site FTP/SFTP ou d’Enfocus Switch. Pour les serveurs FTP et SFTP, vous indiquez le nom du serveur, le port et le nom d'utilisateur/mot de passe de connexion. Vous pouvez tester la connexion via le menu et naviguer jusqu’au répertoire correspondant. Vous pouvez aussi demander la compression des fichiers envoyés et protéger les archives .zip par un mot de passe.

Pour un flux Switch, vous définissez une adresse cible (qui peut être une adresse IP locale ou distante ou un nom d’hôte). PitStop Connect vous montre alors les Points de soumission disponibles à cette adresse afin que vous puissiez choisir une destination d’envoi pour votre Connecteur.

Si vous utilisez PowerSwitch, vous avez la possibilité facultative de définir un formulaire de métadonnées au sein du flux proprement dit. Ce formulaire est présenté aux envoyeurs, qui sont invités à le compléter au moment où ils utilisent le Connecteur. Les formulaires peuvent être intelligents, c’est-à-dire que leurs champs peuvent être programmés pour n’accepter que certains formats de données (ex. alphabétiques, numériques, dates ou autres séquences de caractères), et les champs peuvent être conditionnels, les données introduites dans un certain champ déterminant le type des données requises dans un autre. Par exemple, les métadonnées pourraient être définies pour afficher des options spécifiques de couleur ou de position en fonction des contraintes éditoriales d’un numéro d’un magazine.

Mises à jour facilitées

Avec la version précédente de PitStop Connect, un message d’avertissement s’affichait à l’écran de l’envoyeur pour l’informer de la disponibilité d’une mise à jour, mais il lui fallait encore la télécharger manuellement et remplacer intégralement son Connecteur. Avec PitStop Connect 10, seuls les éléments modifiés du Connecteur sont téléchargés et ils s’appliquent automatiquement au Connecteur existant. La procédure en cas de changements est donc plus rapide et plus facile pour l’envoyeur. Les Connecteurs mis à jour sont stockés sur le serveur FTP et l’accès se fait automatiquement lorsque l’envoyeur lance un Connecteur qui n’est plus d’actualité.

Génération du Connecteur

Une fois que vous avez introduit les détails dans tous les onglets de l’écran Projet de Connecteur, un clic sur une icône génère le Connecteur. Les Connecteurs sont automatiquement générés pour Mac OS X et Windows. Ils sont enregistrés localement sur votre ordinateur et vous avez la possibilité de les envoyer directement à un serveur FTP ou SFTP.
Les Connecteurs peuvent être assez volumineux en fonction des corrections spécifiées et des paramètres de gestion des couleurs définis. La moyenne est de l’ordre de 100 Mo pour Mac OS X et à peu près la moitié pour Windows, ce qui est trop lourd pour une pièce jointe. Aussi les prestataires invitent-ils généralement leurs clients à télécharger directement les Connecteurs de leur serveur FTP ou de leur site Web.

Les Connecteurs en action

La mise en place du Connecteur côté envoyeur est des plus simples : il suffit de le télécharger et de le faire glisser à un endroit aisément accessible, y compris sur le dock ou dans la barre d’outils.

Pour envoyer des fichiers séparés ou des groupes de fichiers, l'envoyeur les dépose simplement sur l’icône du Connecteur. Si un PDF satisfait à tous les contrôles du Connecteur, ou qu’il peut être automatiquement converti, il est envoyé sans autre intervention. S’il est refusé aux contrôles et que sa correction n’est pas possible, un avertissement s’affiche. Le PDF s'ouvre avec des signets et des commentaires qui renvoient par hyperliens aux endroits posant problème. Le client peut alors procéder aux changements préconisés et de nouveau soumettre le fichier au Connecteur. Si un formulaire de métadonnées a été défini pour le Connecteur, il s’ouvre automatiquement et le fichier ne sera pas envoyé tant que l’utilisateur n’aura pas complété tous les champs obligatoires.

Chaque fois qu’un Connecteur est utilisé, il commence par vérifier si une version plus récente ne se trouve pas sur son serveur FTP d’origine. Si c’est le cas, il affiche un message informant l’utilisateur que le Connecteur doit être actualisé. Un clic sur le bouton Accepter suffit à télécharger automatiquement les modifications et à les appliquer. Il est possible de définir un « délai de grâce » (d’un jour à plusieurs semaines) pendant lequel le Connecteur original continuera de fonctionner. Ce peut être utile dans les périodes de rush, quand l’opérateur n’a pas le temps d’attendre. La plupart des modifications sont toutefois si minimes qu’elles s’appliquent très rapidement.
Conclusion

PitStop Connect 10 est idéal pour les imprimeurs, éditeurs et autres prestataires amenés à recevoir des fichiers en provenance d’un grand nombre de clients qui ne possèdent pas nécessairement les connaissances techniques suffisantes pour les créer. Les utilisateurs existants de PitStop Connect rapportent que les Connecteurs sont devenus un avantage commercial, car ils les aident à se différencier par rapport à la concurrence. Leurs clients apprécient la simplicité du droplet et ils sont rassurés de savoir que leurs fichiers s’imprimeront correctement.
Si PitStop Connect constitue un excellent outil lorsqu’il est déployé sous forme autonome via un serveur FTP ou SFTP existant, il peut également opérer idéalement comme point d’entrée d’un flux de production automatisé. Grâce aux métadonnées à présent prises en charge, les envoyeurs de fichiers peuvent aisément y inclure des informations spécifiques, qui serviront à les acheminer automatiquement tout au long d’un flux Enfocus PowerSwitch.

Toile : www.enfocus.com
 démonstration en ligne : www.youtube.com/user/EnfocusCommunity#p/u/9/Izkv1BzW-Xw.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version