Review Of Print

Login

PRODUCTION * PERSPECTIVES

Les architectes français et européens, face au challenge de la technologie

En France, les technologies actuellement utilisées dans 45% des pratiques architecturales parviennent à peine à répondre aux demandes du marché, révèle une étude commandée par le spécialiste mondial de l’imprimerie et de l’imagerie, Epson.
L’étude Epson Vision 20/20 se base sur une série d’interviews téléphoniques de fond avec 500 petits, moyens et grands cabinets d’architectes en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume Uni. Cette étude a évalué le rôle et l’importance actuels des logiciels et outils informatiques de design, de modélisation des données du bâtiment (BIM), d’impression ou de présentation ; ainsi que les évolutions technologiques qui vont garantir de meilleurs résultats aux cabinets d’ici 2020.

L’étude révèle que, si les architectes s’accordent à dire qu’il est important d’investir dans les nouvelles technologies pour soutenir la croissance, la qualité des matériels informatiques et des logiciels actuellement utilisés par beaucoup de professionnels n’est pas adaptée. En France, seulement 7% des architectes évaluent leurs outils comme étant « à la pointe de la technologie » quand 32% les estiment « à peine suffisants » et que 12% les décrivent comme « dépassés » et « nécessitant une mise à jour ». Dans une époque où la technologie est considérée comme essentielle pour améliorer la productivité et la qualité ou encore pour réduire les coûts, beaucoup d’architectes risquent de se faire distancer par une compétition plus « à jour ».
Beaucoup de cabinets reconnaissent en particulier les bénéfices de la modélisation des données de bâtiment (BIM) mais ne possèdent ni la technologie ni la connaissance pour exploiter de tels outils. Alors que 40% des architectes européens estiment que les outils BIM représentent un engagement et des investissements majeurs, ils ont aussi le sentiment que ceux qui laisseraient passer l’occasion d’investir dans les outils BIM se retrouveraient à la traîne.
Une fois encore, les attitudes envers les outils BIM divergent fortement à travers l’Europe avec jusqu’à 75% de cabinets en France et au Royaume-Uni qui en reconnaissent les avantages, contre environ 30% de cabinets seulement en Italie, en Allemagne et en Espagne. En France, 71% des architectes affirment avoir bien mis en place leur technologie de modélisation des données du bâtiment (en comparaison de 82% au Royaume-Uni, 48% en Italie et 36% en Allemagne ainsi qu’en Espagne).
Les architectes français ont également l’intention d’augmenter leur utilisation d’imprimantes, vidéoprojecteurs et tablettes numériques. L’investissement dans des imprimantes multifonctions et multi-formats permettant l’impression de n’importe quel support (du schéma en noir et blanc à des rendus en couleur avec une qualité photographique) devrait augmenter. Actuellement, 37% des architectes français externalisent la création de leurs supports de présentation finaux. Cependant, ce chiffre devrait retomber à 17% en 2020 grâce à l’investissement des architectes dans l’acquisition d’imprimantes couleur rendu possible par des solutions pratiques, rapides et abordables.
« Alors que les conditions économiques de ces dernières années ont clairement ralenti les programmes de renouvellement de la technologie chez les professionnels, beaucoup d’architectes se rendent désormais compte des avantages d’un investissement réfléchi dans les nouvelles technologies afin d’améliorer leurs processus internes ainsi que leurs produits » commente Elisabeth Vilar-Bothin, Responsable de marchés Arts Graphiques chez Epson France.
Architecte et créateur-animateur des « Ateliers Numériques », Olivier Celnik interviendra lors d'une conférence de presse le 4 juillet prochain. Très au fait des pratiques technologiques des architectes, il ajoute « Certains architectes sont réticents à l’idée de changer leurs méthodes et outils de communication digitale, ils auront pourtant besoin d’utiliser les derniers logiciels de communication design ainsi que le BIM pour rester compétitifs. Le BIM est en train de vivre une révolution. Il permet en effet à une petite entreprise de se comporter comme une structure de grande taille en lui donnant la possibilité de travailler ou collaborer sur des projets complexes, de façon rapide et efficace. Peu onéreux, très simple à utiliser, ce système est la preuve que les évolutions technologiques peuvent transformer la compétitivité des cabinets d’architecture.  ».
Mercredi 4 juillet, Epson organisera un moment de partage, afin de présenter les résultats de cette étude, ainsi que sa nouvelle gamme SureColor, de solutions d’impression spécifiquement conçues pour répondre aux nouveaux besoins et exigences des architectes et bureaux d’études.
www.epson.fr
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version