Review Of Print

Login

PRODUCTION * REPORTAGES

EAP Mézière s’équipe d'une SurePress L-4033A Epson

    David Boisselier (EAP Mézière)    Placée dans le top 100 des fabricants d’étiquettes français, EAP Mézière s’équipe de sa première SurePress L-4033A Epson
Reconnue pour son expertise dans la fabrication et l’impression de petites, moyennes et grandes séries d’étiquettes adhésives en rouleaux, la société francilienne EAP Mézière a récemment fait le choix de s’équiper de la presse numérique d’Epson, la SurePress L-4033A. David Boisselier, son Directeur, expose les raisons qui l’ont amené à faire ce choix.

 Atelier d'EAP Mézière   Basée à Torcy depuis 1954, EAP Mézière est historiquement ancrée dans le paysage de l’imprimerie française. Lorsqu’il intègre la société en tant que commercial, en 1994, David Boisselier y développe le marché des revendeurs, qu’il sent porteur. En 2004, lorsqu’il prend ses rênes, EAP Mézière pèse 1 million d’euros de CA et emploie 18 personnes. David Boisselier conserve ce positionnement basé à 95% sur les revendeurs (fabricants d’étiquettes, imprimeurs, publicitaires...), et se lance dans la rénovation de son parc. Huit ans après, le chiffre d’affaires de la société a doublé pour atteindre plus de 2 millions d’euros, 14 salariés y travaillent, elle produit 500 / 600 commandes mensuelles et, dans son atelier de 600 m2, son parc comprend cinq presses semi-rotatives, une presse rotative, trois tables de contrôle et, depuis peu, une presse numérique Epson.

Si l’imprimeur ne revendique pas de secteur d’activités privilégié (EAP Mézière intervient sur tous les secteurs et pour tous types de marchés, du boulanger aux grandes marques de luxe), sa spécialité consiste à fabriquer et imprimer des petites, moyennes et très grandes séries d'étiquettes (500 à 200 millions), sur des papiers comme sur des synthétiques adhésifs, dans des délais extrêmement courts. En 2011, ces données plaçaient EAP Mézière dans le top 100 des fabricants d’étiquettes en France. Et David Boisselier compte bien sur l’arrivée de la presse numérique Epson pour compléter idéalement son équipement existant et contribuer à fluidifier encore davantage sa production...

« S’il est une tendance que l’on constate, c’est bien la demande croissante de petites séries d’étiquettes, » explique David Boisselier, Directeur d’EAP Mézière. « J’ai jusqu’ici géré l’ensemble de mes commandes grâce à mes presses typo, en optimisant au maximum les outils, le temps des opérateurs, etc., mais passé un certain seuil, malgré la rapidité des presses typo, les opérateurs passent davantage de temps à caler les impressions (10 minutes) qu’à tirer réellement ces petites séries. Or, nous sommes réputés, chez EAP Mézière, pour être très réactifs et rapides dans l’exécution des travaux. J’ai donc considéré nécessaire de maintenir cette réputation en ajoutant une corde à mon arc : celle de la presse numérique, peut-être moins rapide en débit, mais largement plus rapide à lancer, donc mieux adaptée aux petites séries (jusqu’à 6000 étiquettes environ). Cet équipement me permet de gagner en temps et en qualité, et donc de dégager davantage de marge et répondre plus rapidement aux demandes de mes clients. Tout le monde y gagne.

J’ai choisi de faire confiance à la marque Epson pour trois raisons majeures. Tout d’abord, Epson est mondialement reconnue pour la fiabilité et la qualité de ses produits et de son service client, ce qui est rassurant pour un professionnel qui a besoin que son matériel soit 100% opérationnel à tout moment. Ensuite, la société fabrique ses propres encres et le coût global des consommables m’a semblé plus intéressant que chez ses concurrents. Enfin, lors de mes essais à Düsseldorf, j’ai constaté que si la SurePress L-4033A est légèrement moins rapide que certaines de ses concurrentes, elle m’offre un rapport qualité/prix inégalé. J’ai donc laissé cet aspect « vitesse » de côté dans la mesure où cette imprimante me sert pour les petites séries et j’ai privilégié la qualité et le rapport qualité/prix.

Avec le développement des modules de finition appropriés, je pense que le numérique prendra rapidement le pas sur le semi-rotatif. Seule la faculté du numérique à accroître sa rapidité d’impression au-delà de 5000/6000 étiquettes me semble le point critique pour supplanter les presses typo. Je suivrai donc avec attention l’évolution de ces machines dans les mois à venir. Mais le virage numérique a sans conteste eu lieu et j’envisage moi-même de m’équiper d’un second modèle au cours de l’année 2013... »

Avec des impressions d'une qualité exceptionnelle, essentielle sur ce marché, la presse Epson SurePress L-4033A garantit des couleurs fidèles et homogènes, des textes précis et des codes-barres clairs et lisibles. De plus, la SurePress est capable d'imprimer sur des substrats standards d’étiquettes, sans aucun traitement préalable ni couchage particulier.
Si sa conception repose sur la technologie jet d'encre Micro Piezo™ d'Epson, la SurePress utilise quant à elle la nouvelle gamme d'encre aqueuse 6 couleurs à base de pigment SurePress AQ, qui garantit des résultats durables et de haute qualité. Cette presse peut ainsi imprimer sur une large gamme de substrats non couchés standards et texturés jusqu’à 330 mm de large.

www.epson.fr
www.eap-meziere.fr
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version