Review Of Print

Login

PRODUCTION * REPORTAGES

La communication visuelle rénovée par Fujifilm et Urban Storm

   Urban Storm    Fujifilm et Urban Storm repoussent les limites de la communication visuelle en rénovant la publicité extérieure et le panneau d'affichage.
L'ambition d'Urban Storm (Royaume-Uni) est de révolutionner le secteur de la publicité extérieure et du panneau d’affichage. Dans ce but, l’entreprise a conclu un accord de partenariat avec Fujifilm afin de bénéficier de son expertise, tant sur le plan technologique que commercial.

 Urban Storm      Établies depuis 2001, les filiales de Bristol et de Londres d'Urban Storm sont spécialisées dans le domaine du grand format, de la publicité extérieure et des bannières. Sam Cook, directeur d’Urban Storm, s’est lancé dans ce secteur en 1989 en créant la société Scaffoltising, et il compte à ce jour pas moins de cinq brevets à son actif. Il s’est également rendu célèbre en réalisant pour la première fois au Royaume-Uni un affichage publicitaire recouvrant un immeuble entier. Depuis 2007, sa collaboration avec son co-directeur Kevin Shute lui a permis de mettre l’accent sur son expertise médias et sa passion pour l’ingénierie, grâce à quoi la société Urban Storm s’est démarquée des autres entreprises d’impression.  Urban Storm
Le marché de la publicité extérieure a quelque peu souffert ces derniers temps, tiraillé entre les marques, qui exigent des produits de qualité supérieure, et les propriétaires d’espaces publicitaires, qui cherchent à réduire leurs coûts ainsi que leur impact sur l’environnement. Conscient de la nécessité de concevoir un produit innovant pour résoudre ce conflit, Sam Cook et Kevin Shute se sont mis en quête d’un système de publicité extérieure de qualité irréprochable qui soit également respectueux de l’environnement et plus économique (pour l’imprimeur).

De nouveaux horizons

Ces recherches ont abouti à la conception et au dépôt de brevet du système STORMFLEXTM. Il s’agit d’un cadre rigide doté de plusieurs pinces de fixation rapide brevetées, chacune d’elles pouvant supporter 85 kg, sur un support polyéthylène (PE) léger de 110 g maintenant une affiche ECOFLEXTM en PE entièrement recyclable qui répond à toutes les normes techniques relatives à une utilisation extérieure. La capacité de charge des pinces permet de tendre l’affiche au maximum de façon à ce que les graphiques soient parfaitement à plat, pour un rendu haute définition. En plus de la réduction des coûts pour le client, le gain en qualité est si net qu’il entraîne une augmentation sensible de la valeur de l’espace publicitaire.
« Parmi les objectifs que nous nous étions fixés pour le nouveau système, l’environnement faisait partie des priorités. Le PE peut être recyclé à maintes reprises dans de nombreux produits, à l’inverse du PVC qui ne se recycle qu’une fois », explique Sam Cook. « Il est également quatre fois plus léger que le PVC et deux fois plus solide. Seul inconvénient : l’impression est bien plus délicate car les encres UV n’adhèrent pas sur cette matière. Nous avons néanmoins choisi de développer un système qui utilise le PE car nous sommes convaincus qu’il représente l’avenir de la publicité extérieure et qu’il répond aux besoins des propriétaires d’espaces publicitaires soucieux de réduire leur consommation de papier. Et en ce qui concerne le problème des encres, comme je vais vous l’expliquer, Fujifilm est venu à la rescousse. »
« Le système a également été conçu dans le but d’éliminer la nécessité de finitions puisque le support est tendu à l’aide de pinces à l’intérieur même du cadre en aluminium. Cela réduit jusqu’à 50 % le coût de la production de bannières, soit une énorme économie potentielle qui permet aux imprimeurs de préserver leurs marges sur un marché de plus en plus difficile. »

Relever des défis grâce au savoir-faire de Fujifilm

Pour imprimer efficacement sur le support en PE, Urban Storm recherchait une imprimante très grand format et une technologie d’encre à même de produire des couleurs d’une profondeur et d’un éclat identiques à celles que l’on observe sur les panneaux d’affichage classiques.
Sam Cook poursuit : « Après plusieurs essais avec différents fournisseurs, Fujifilm est apparu comme le seul candidat possible. Toutes les entreprises que nous avons consultées ont fait preuve de compétences hors pair dans le domaine du développement commercial et d’un savoir-faire exceptionnel en matière de mise au point et de fabrication d’encres UV. Mais je dois dire que nous avons été absolument enchantés des conseils prodigués par Fujifilm. Nous avons travaillé main dans la main pour que la nouvelle imprimante jet d’encre UV à bobines Uvistar, initialement destinée au marché d’entrée de gamme, produise des impressions de qualité supérieure en grand volume. » « L’Uvistar permet d’imprimer sur des bobines pouvant atteindre 5 m de large. Associée aux encres Uvijet QK spécialement développées pour le PE, elle répond parfaitement aux besoins des systèmes STORMFLEX d’Urban Storm. Fujifilm a tout mis en œuvre pour garantir la parfaite adhérence des encres, tout en offrant des couleurs d’une intensité irréprochable. J’imagine qu’à l’avenir, cela va modifier le mode de préparation des supports pour panneaux d’affichage et applications de PLV », ajoute-t-il.

Actuellement, les créations sont soumises à Urban Storm, qui utilise l’Uvistar pour imprimer des affiches de 18 m² (48 feuilles) sur le support en PE, avec des repères pour les pinces. Les affiches sont ensuite posées à plat sur une table pneumatique et massicotées selon les besoins. Elles peuvent ensuite être immédiatement emballées dans un carton de la taille d’une boîte à pizza en vue de leur expédition. Les feuilles sont sèches lorsqu’elles sortent de l’imprimante et ne dégagent aucune odeur désagréable. Elles sont à la fois solides et extrêmement légères, et elles sont très compactes une fois pliées, ce qui facilite la distribution. Sam Cook enchaîne : « Nous sommes capables de produire jusqu’à 500 affiches de 18 m² par jour, à raison d’une affiche toutes les 5 à 10 minutes, avec un fonctionnement actuel de 16 heures par jour. Compte tenu de ces données, il n’est pas difficile d’imaginer nos possibilités d’expansion ».

Le système STORMFLEX est si simple à utiliser qu’une personne peut changer un panneau d’affichage en 15 minutes environ. On est bien loin des deux personnes nécessaires pour coller les panneaux grand format classiques, qui même pour un expert pouvaient nécessiter entre 25 et 30 minutes. Cela représente un gain de temps considérable et une réelle avancée pour l’environnement : plus besoin de colle, d’eau ni d’outils si ce n’est d’un treuil.

Ce système va sans conteste ouvrir de nouvelles perspectives aux sociétés de publicité extérieures et aux imprimeurs du monde entier. Avec une telle rapidité d’exécution, il sera possible de produire davantage d’affiches et de les changer plus fréquemment. Les marques y gagneront de nombreux avantages commerciaux, et l’affichage extérieur promet ainsi de devenir un vecteur publicitaire de choix.
Pour exploiter cette nouvelle opportunité, Urban Storm et Fujifilm vont développer des business plans avec des imprimeurs afin de leur montrer dans quelle mesure leur retour sur investissement, et par conséquent leur entreprise, pourrait en bénéficier.
Sam Cook conclut : « Pour moi, cela ne fait aucun doute : à partir de maintenant, nous nous adresserons à Fujifilm pour tous nos besoins en matière d’impression. La qualité de leur service et leur savoir-faire en matière de développement sont tout simplement exceptionnels. »

Toile : www.fujifilmholdings.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version