Review Of Print

Login

Bureautique* Profession * Résultats

Océ : heureusement les services et la couleur progressent

resultats1Seules l'activité services d'Océ a progressé au premier semestre, ainsi que l'impression numérique et grand format couleur
Pour les six premiers mois de l'exercice 2009 (1er décembre 2008 au 31 mai 2009) Océ a enregistré un recul de son C.A. de -5,2% à 1,33 milliard d'euros. Sans les effets monétaires le recul aurait été de -8,1%. Le recul de la vente d'équipements a été de -15,2% et celui de tous les services de -5,3%. La marge brute s'est tassée à 37,2% (-2,3%),  le bénéfice brut a atteint 17,1 millions d'euros (-58,6%) et le bénéfice net s'est établi à un million d'euros (-96,2%). Des mesures de réductions de coûts ont été décidées et accentuées à la fin du second trimestre pour un montant de 124 millions d'euros pour 2009. Parmi celles-ci : 1100 réductions de postes (soit 300 de plus qu'à la mi-mai) ce qui porte à 2 350 le nombre de postes supprimés pour la période 2008-210 (1 500 ont déjà été réalisés).

L'activité impression numérique (Digital Document Systems ou DDS) a représenté un C.A. de 747,6 millions d'euros (-4,5%) dont 233,5 millions d'euros (-12,8%) de vente d'équipements et 514,1 millions d'euros (-5,7%) de revenus récurrents. Océ indique que les reculs ont été ressentis dans les secteurs bureautique, et continu noir et blanc. Seules les activités liées à la couleur feuille et continu ont progressé (+24% de C.A.).

En grand format (Wide format printing systems ou WFPS) le C.A. a atteint 353,8 millions d'euros (-14,7%). La part de la couleur représentant maintenant 43% du total (32% au 31 mai 2008). Les ventes ont atteint 120,7 millions d'euros (-18,4%), à cause des ventes affaiblies d'équipements techniques aux Etats Unis, alors que l'activité imagerie a progressé. Le C.A. récurrent a été de 233,1 millions d'euros (-12,7%) à cause de la faiblesse des ventes de consommables, des volumes imprimés, des réduction de stocks,  et du désinvestissement dans Artwright.

L'activité services (Océ Business Services ou OBS) a par contre progressé de 11% à 232,3 millions d'euros. Explications avancées par Océ : le mouvement d'outsourcing continue de croître notamment en Europe, aux Etats-Unis ce mouvement devrait se faire sentir davantage au second semestre.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version