Review Of Print

Login

Bureautique* Profession * Résultats

Xerox toujours sous pression

Ursula Burns (CEO Xerox)Le C.A. de Xerox du second trimestre a reculé de -18% à 3,7 milliard de dollars et le bénéfice net de -35% à 140 millions de dollars. Au second trimestre, les services, infogérance et locations de Xerox ont subi une baisse de 12%, à 1,951 milliard de dollars, dont 6% de parités monétaires, plus la baisse des pages imprimées (-5% de pages numériques, +12% des pages couleur). Les consommables dont le papier ont baissé de -19% (dont 4% de parités monétaires) à 774 millions de dollars. Les ventes d'équipements ont reculé de -29% (4% de parités monétaires), à 1,602 milliard de dollars. La baisse des prix de vente de toutes les gammes ont effacé les croissance enregistrées en production couleur légère, et sur les segments 2 à 5. Le chiffre d'affaires couleur représente 1,456 milliard de dollars (-14% dont 6% dus aux parités monétaires).

Le secteur production a atteint un C.A. de 1,095 milliard de dollars (-18% dont 6% de parités monétaires) pour un bénéfice brut de 51 millions de dollars (-41 %). Le secteur bureautique (office) a réalisé un C.A. de 2,126 millions de dollars (-16% dont 5% de parités monétaires) pour un bénéfice brut de 229 millions de dollars (-18%). Les activités Autres (papier, grand format, accords de licence etc.) ont représenté 510 millions de dollars de C.A. (-24% dont 4% de parités monétaires) pour des pertes de 66 millions de dollars (50 millions de plus qu'un an avant)

Redressement financier

Les effets en ont été amortis par les mesures de réduction de coûts engagées par le constructeur (-17% à 3,5 milliards de dollars), dont la suppression de 2400 postes. Xerox emploie maintenant 54 700 salariés. Selon Ursula Burns, CEO de Xerox, ce sont les réductions d'investissements des entreprises dans les technologies informatiques qui freinent le plus l'activité du constructeur.
Malgré cela la santé financière du constructeur se redresse avec des perspectives de cash flow pour la fin de l'année à 1,5 milliard de dollars (604 millions au second trimestre) et surtout une amélioration de la marge brute d'un point à 40,2 %. La bourse américaine a salué ces résultats avec une progression de l'action de près de dix points à 7,90 dollars au NYSE, son plus haut niveau depuis trois mois (le 24 juillet).
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version