Review Of Print

Login

Du numérique au papier

Au secours! le papier revient! Le papier imprimé refuse de mourir! Deux exemples actuels le montrent. Le livre "50 shades of grey" d'E.L.James a commencé d'être édité en numérique (ebook) par un éditeur australien réussissant à être téléchargé environ un million de fois. En mars dernier il a été repris, toujours en numérique, par Vintage Books (groupe Knopf Doubleday Publishing), puis publié en version papier en avril. En six semaines à la fin mai, 10 millions d'exemplaires ont été vendus au travers de 15 000 points de vente aux Etats-Unis. Les droits de la trilogie (il y a en fait trois tomes) ont été vendus dans 37 pays, et sont déjà acquis pour le cinéma.
Stephen King qui a publié en numérique en 2000 son livre "Riding the bullet" pour tester le marché, a choisi de lancer son prochain livre "Joyland" en version livre de poche papier uniquement. Il faut préciser que la première expérience numérique a fait exploser les compteurs, ce qui a abouti à une diffusion gratuite de ce livre. Stephen King est revenu à la charge en proposant son livre suivant "The Plant" directement à partir de son propre site internet à condition que les lecteurs paient pour obtenir le chapître suivant. Six chapîtres ont été publiés, produisant un gain de plus de 300 000 dollars (un peu moins en euros) pour l'auteur. Stephen King a mis fin à la démarche en déclarant que "les lecteurs de livres ne considèrent pas les livres électroniques (ebook) comme de véritables livres". Le livre qui succèdera à "The plant", sera en fait une suite de "The Shining". Il sera publié aussi bien en version électronique que sur papier.
Est-ce que le livre numérique serait complémentaire du livre papier?

Raphael Ducos

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version