Review Of Print

Login

Faites sauter les barrières

Tout a commencé au printemps 2007 quand HP a lancé les MFP jet d'encre couleur à technologie Edgeline à destination des centres d'impression décentralisés des entreprises. On a appris alors que la facturation de la couleur pouvait se faire au prix du noir à condition de ne pas dépasser un pourcentage (très réduit) de couverture de la page. Deux ans et demi après, Xerox fait à son tour exploser le modèle traditionnel de facturation de la couleur, pour faciliter son adoption, en lançant ses MFP à jet d'encre solide ColorQube (lire article du 28 septembre 2009). Désormais, l'utilisateur sait qu'il y a trois niveaux de facturation de l'impression couleur (-1,2% de couverture; moins de 10% de couverture; et plus de 10% de couverture couleur). Cela rappelle aussi les offres gratuites de recharge jet d'encre solide noir lancées par Xerox après sa reprise de Tektronix. Le dernier point concerne cette fois-ci non plus l'impression de type entreprise, mais celle de grand format. En lançant sa seconde vague d'imprimantes grand format à base d'encre latex, HP a révélé une nouvelle approche des marchés du grand format. Désormais, IDC à laquelle le constructeur se réfère, retient quatre nouvelles catégories d'imprimantes grand format : l'entrée de gamme  en dessous de 80 000 dollars; le bas de gamme de 80 000 à 200 000 dollars; le moyen de gamme de 200 000 à 400 000 dollars; et le haut de gamme au delà de 400 000 dollars. Finis les classements par applications (intérieur ou extérieur) ou par technologie (eau ou solvant, colorant ou pigment). Une bonne raison à cela : la technologie à base d'encre latex d'HP répond aux besoins des applications jusque là incompatibles. Mais que vont faire les concurrents de Xerox et d'HP?
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version