Review Of Print

Login

No Print Day

La campagne annoncée par Toshiba America pour organiser une journée sans impressions (no print day) le 23 octobre prochain n'aura pas lieu. En tout cas sous cette forme. Toshiba America avait conçu ce projet pour sensibiliser les citoyens américains sur le gaspillage des impressions dans les entreprises. Un salarié américain imprime en moyenne 10 000 feuilles de papier par an. Une bonne partie est sans objet puisque non lue avant d'être jetée! (C'est vrai aussi dans les autres pays). En substance, la campagne annoncée par une vidéo sur le site de Toshiba America indique que le "no print day" de l'impression permet de sauver des arbres.
Le lobby des imprimeurs américains, par l'intermédiaire de l'organisation Printing Industries of America (PIA), est monté vivement au créneau dès le 13 juin pour souligner que 800 000 américains dépendent directement des industries graphiques. Et d'ajouter que le papier utilisé en impression est une matière qui vient des arbres qui sont une ressource renouvellable. D'ailleurs, selon la PIA, il y a 20% d'arbres en plus aux Etats-Unis depuis 40 ans. L'imprimé est le seul média qui a une empreinte carbonne unique, ajoute la PIA, contrairement à tous les autres qui consomment de l'énergie chaque fois qu'ils sont utilisés.
La PIA souligne dans sa réponse que les équipements électroniques produits par Toshiba consomment des douzaines de minerais et de métaux, des plastiques, des solvants hydrocarbonnés, et autres ressources non renouvellables. De plus 50 à 80% des déchets électroniques récupérés sont envoyés à l'étranger pour être recyclés dans des conditions souvent non contrôlées.
Un communiqué de la PIA daté du 20 juin indique que Toshiba America s'est engagé à repenser les termes de sa campagne en direction des seules entreprises, sans impliquer les industries graphiques. Ouf.
www.toshiba.com, www.printing.org
Raphael Ducos
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version