Review Of Print

Login

Plus vite chauffeur!

speedLa vitesse est à l'ordre du jour. La vitesse d'impression numérique couleur s'entend (pour marchés graphiques, transactionnels, marketing direct, livre, etc.). Coup sur coup les grands acteurs du marché viennnent d'annoncer de nouvelles performances pour leurs rotatives jet d'encre. Impika tape le 250 (m/mn), Screen le 220 (m/mn), Kodak, HP et Océ le 200 (m/mn). Infoprint-Ricoh va sans doute lui aussi accélérer puisqu'il utilise un moteur Screen.
La vitesse pourquoi faire puisque la majorité des tirages sont de plus en plus courts? Partant de l'adage "qui peut le plus peut le moins" les fournisseurs tentent d'assurer avec ces machines aussi bien de moyens et longs tirages que des tirages courts. S'inspirant ainsi de ce qui se pratique en offset. Mais il existe aussi des déclinaisons marketing de ces technologies, avec des modèles plus ou moins compacts, etc. Le gain de temps peut être appréciable dans tous les cas à condition que tout le reste suive.
Il faut en effet disposer aussi de systèmes informatiques capables de gérer les flux de données que ces systèmes avalent. Les fournisseurs qui possèdent en interne de tels outils sont HP et Infoprint, mais rien n'empêche Kodak, Impika et Océ d'aligner des offres similaires avec des apports extérieurs.
Au niveau de l'intégration des données dans les flux de travail, le mieux placé pourrait bien être Océ avec l'univers Prisma qui permet de réunir les différentes briques de production, mais Kodak n'est pas mal placé non plus avec l'Unified Workflow Solutions, Infoprint hérite du savoir faire IBM, et HP monte progressivement en puissance avec SmartStream. Impika apporte, lui, des réponses sur mesure.
Enfin, la qualité de l'impression finale, semble tenir le choc de la vitesse, grâce aux différents dispositifs de calibrage automatique de prise en compte des variations de température, d'hygrométrie. L'utilisation de profils de supports y joue aussi pour beaucoup. Mais cela n'étonne personne.
Compte tenu des technologies utilisées on peut facilement deviner que demain le 300 m/mn sera atteint par tous ces fournisseurs. Voire plus. Il restera alors aux fournisseurs de systèmes de finition de se mettre à niveau. Car c'est le secteur où la mécanique et l'électro-mécanique sont encore dominants, même si les pilotes sont numériques.. Jusqu'où ira-t-on?
Raphael Ducos
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version