Review Of Print

Login

Production : Où l'on rebat les cartes

On aurait du s'en douter. Qu'il y avait anguille sous roche. Aux journées Innovation Days d'Hunkeler à Lucerne les stands voisins d'Impika et de Xerox semblaient étrangement étrangers. Ce qui n'avait pas été le cas aux journées de 2011, où tout l'état-major de la RD de Xerox avait examiné de près et enregistré les performances des presses jet d'encre numérique d'Impika. Camera à la main. Depuis, Xerox a même revendu quelques moteurs Impika chez un prestataire du Benelux. Si l'on analyse l'offre de chacun des deux constructeurs on s'aperçoit qu'il n'y a pas de redondance entre les gammes de presses, au contraire. L'offre d'Impika est totalement complémentaire de celle de Xerox. En un sens, l'acquisition d'Impika permet à Xerox de rattraper son retard en matière d'impression jet d'encre liquide. Il s'appuyait jusqu'ici sur la seule technologie jet d'encre solide héritée de l'acquisition de Textronix à la fin du siècle dernier. Avec les avantages et les inconvénients de celle-ci. Pour Impika, cela permet d'accéder à l'univers des flux logiciels de Xerox (FreeFlow, etc.), un secteur où il manquait d'arguments.
Gageons que de même que le rachat d'Indigo par HP a assuré une pérennité et des développements inexpérés à Indigo, de même l'entrée d'Impika et de ses têtes chercheuses (55 ingénieurs) dans le giron de Xerox risque bien de rebattre les cartes de l'impression de production.
Raphael Ducos

 

viagra

 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version