Review Of Print

Login

Quel livre demain?

Est-ce que la forte pression exercée par Amazon, Google etc. sur les marchés de l'édition - ils ré-éditent, impriment en numérique, et distribuent des livres (imprimés ou numériques) - pourrait contribuer à rapprocher les partenaires isolés de la chaîne de production du livre? et à élaborer une nouvelle organisation économique? Est ce qu'on va retrouver sous une nouvelle forme des éditeurs-imprimeurs-distributeurs? Editeurs, Imprimeurs, Libraires sont en effet remis sérieusement en question. Notamment dans une époque où la saisie, le contrôle, la gestion, l'envoi, l'impression, la finition et la distribution (etc.) du livre peuvent pleinement bénéficier des apports des moyens numériques.
Qui va faire les premiers pas? Les éditeurs vont ils s'associer à des imprimeurs et à des distributeurs, en intégrant des systèmes d'impression numériques pour réduire les parcours insensés qu'un livre imprimé suit à partir du moment où il est lancé sur le marché? Dans le même temps, le développement des livres numériques utilisables sur des liseuses complexifie loutes les stratégies qui doivent bien entendu les intégrer.
Cette menace est une bonne occasion d'utiliser réellement tout le potentiel des moyens numériques pour économiser des transports inutiles, notamment ceux à destination des stocks puis du pilon. Imprimer au plus juste c'est ce que permet l'impression numérique. Bilan potentiel : des coûts réduits de matière première consommée, de manutention, un plus grand respect de l'environnement avec moins de parcours routiers, bref une plus grande efficacité économique, et moins de gaspillage.
Guillaume Decitre, président du groupe de librairies Decitre, intervenant lors du colloque sur "l'impression numérique de livres" organisé par la société d'études Interquest le 27 septembre dernier a été on ne peut plus clair. Il a dit en substance :  
"Comment offrir un catalogue de livres le plus large possible, sachant que les tirages baissent, que les temps de vie d'un livre sont de plus en plus courts, et que les prix stagnent ou reculent? Comment rendre la logistique du livre plus efficace? 25% des livres ne sont pas vendus, mais ils sont transportés puis renvoyés chez l'éditeur. 60% de ceux-ci sont ensuite détruits après avoir circulé un peu partout en France. Beaucoup de lecteurs n'achètent plus de livres neufs, pour raison économique. En réponse, Amazon distribue déjà des livres d'occasion. Si on ne trouve pas un nouvel équilibre économique dans la logistique pour pouvoir vendre aussi bien des livres numériques que des livres imprimés, on se trouve face au pire des scénarios qui est l'intégration totale d'Amazon au niveau mondial, ce qui menace à terme les éditeurs, les imprimeurs et les libraires. Enfin, les lecteurs n'auront plus de choix".
www.inter-quest.com
Raphael Ducos
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version