Review Of Print

Login

Sans Papier ou sans Google?

La campagne "Go paperless in 2013" (sans papier en 2013), pour protéger l'environnement et les forêts, lancée par Google et quelques sociétés (HellFax, Manilla, HelloSign, Expensify, Xero, et Fujitsu) en début janvier 2013 aux Etats-Unis a rallumé la mèche de la guerre que se livrent les tenants de l'imprimé avec ceux du numérique.
Les professionnels des industries graphiques ont réagi en deux temps:
  • Premier temps : des sociétés couvrant toute la chaîne de valeur ajoutée de la communication graphique (forêts, papeteries, encres et produits chimiques, prépresse, presse, finition, édition, impression) réunies au sein d'une initiative commune "Two Sides" ont souligné, en réponse à cette campagne, l'impact environnemental des activités de Google (consommation de 2,3 milliards de kwh d'électricité par an; des centres de données qui consomment 2% de la consommation totale d'électricité des USA; pour chaque kwh utilisé pour le traitement des données il en faut presqu'autant pour faire fonctionner les systèmes de refroidissement et de chauffage; 100 recherches effectuées sur Google représentent la consommation d'une ampoule de 60 watt pendant 20 minutes soit 0,02 kwh d'électricité et 13 g de dioxide de carbonne; enfin chaque utilisateur de gmail consomme 2,2 kwh d'électricité chaque année et génère 1,2 kg de dioxide de carbonne). Et d'ajouter avec GreenPeace que le volume des déchets électroniques progresse plus rapidement que tous les autres avec les impacts environnementaux que cela entraîne. La lecture d'un document qui doit être consulté par plusieurs personnes peut être plus respectueuse de l'environnement si elle est imprimée. Enfin, les forêts loin d'être détruites pour fabriquer du papier ont progressé aux Etats-Unis de 49% en 50 ans, et de 30% en Europe depuis 1950. L'énergie consommée pour produire de la pâte et du papier est assurée aux Etats-Unis à 65% par la biomasse renouvellable et en Europe à 54%.
  • Deuxième temps : Verdigris, l'initiative commune pour rassembler les innovations environnementale en matière de médias imprimés (Agfa, Digital Dots, drupa, HP, Kodak, Ricoh, Splash8, unity, EFI, Fespa, Heidelberg, Pragati, Xeikon) propose en réponse à Google d'arréter d'utiliser les services Google (Google, Google+, Chrome, Android) pour faire annuler cette campagne par la société américaine.
L'organisation Printing Indusries of America (PIA), de son côté, soutient dans une campagne appelée "la valeur de l'imprimé" l'approche environnementale juste des industries graphiques et pose la question des conséquence qu'aurait l'abandon de l'utilisation de l'utilisation de Google par le million de salariés de ce secteur, plus leurs familles et amis.
Comment vivre sans papier et/ou sans google pour continuer à faire semblant de travailler, de s'instruire et de s'amuser?
Meilleurs Voeux à toutes et tous pour 2013 de la part de toute l'équipe de reviewofprint.
Raphael Ducos

http://www.paperless2013.org/
www.twosides.info ou www.twosides.us
http://value.printing.org/page/10574#mobile
www.verdigrisproject.com

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2013

Top Desktop version