Review Of Print

Login

STRATEGIE

La nouvelle ligne de Kodak

   Kodak Prosper 1000 (technologie Stream)    Kodak est sorti du chapitre 11 le 4 septembre 2013. Restructuré en une société très allégée mais qui prévoit de tripler ses revenus d'activité (ebitda) d'ici 2017.
Kodak est sorti restructuré et aminci du chapitre 11, régime de protection contre les faillites américain, le 3 septembre 2013. C'est désormais une société technologique, b-to-b, qui cible les marchés de l'emballage, de la communication graphique et de l'impression fonctionnelle, ainsi que des services professionnels qui les accompagnent, selon Antonio M.Perez son actuel CEO qui s'est adressé à la presse internationale le 4 septembre.

Kodak a terminé sa restructuration sous le régime du chapitre 11, notamment la cession de ses divisions Personalized Imaging et Document Imaging à Kodak Pension Plan ainsi que le régime de retraite de longue date de la filiale britannique de Kodak. La société a aussi signé un accord pour 695 millions de dollars de financement de sortie, a remboursé intégralement ses créanciers privilégiés (Debtors In Possession) et obligataires de second rang et a terminé son émission de droits de souscription. Elle a reçu près de 406 millions de dollars de nouvelles participations de créanciers chirographaires.

Les technologies sur lesquelles s'appuie Kodak
Kodak veut représenter, selon Antonio M.Perez, entre 10 et 15% de parts de marché dans ces trois domaines dont les plus prometteurs sont dans l'ordre la communicationn graphique, l'emballage et l'impression fonctionnelle.
Dans l'emballage, les technologies phare de Kodak sont les systèmes Flexcel et l'impression jet d'encre Stream; dans la communication graphique l'impression jet d'encre Stream et les plaques Sonora, dans l'impression fonctionnelle les laser à point carré, la maîtrise du dépôt de matière, la formulation de la matière.
Ces quatre technologies centrales peuvent évoluer :
- L'impression jet d'encre Stream (peut s'utiliser dans l'édition, l'emballage, l'industriel papier peint etc, Ses performances peuvent évoluer jusqu'à 60 inches de largeur d'impression et la vitesse d'éjection des gouttes atteindre 480 khz, d'où une plus grande productivité)
- Square Spot (vise les applications offset, l'emballage sophistiqué, l'impression de circuits électroniques, les boites pliantes, le carton ondulé, les étiquettes, le souple)
- La gestion des couleurs Colorflow,
- Le flux de travail Unified Workflow (dont Prinergy, etc.)

Le nouveau Kodak

Kodak revendique par la voix d'Antonio M.Perez l'installation de plus de 60 000 systèmes de flux Prinergy, de 16 000 CTP, de 30% des plaques consommées dans le monde, de plus de 12 000 presses numériques, de 300 systèmes Flexcel nouveaux, et plus de 25 000 clients.
Son C.A. est de 2,7 milliards de dollars, avec 8500 salariés (2012). Kodak prévoit de tripler ses revenus d'activité proprement dite ou ebitda (Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization) ou revenus avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (mais après dotations aux provisions sur stocks et créances clients) entre 2013 et 2017 (de 167 à 494 millions de dollars).
Antonio M.Perez continuera d'être CEO de Kodak jusqu'à ce qu'un successeur soit nommé par le nouveau conseil d'administration, soit au maximum pendant un an. Il restera conseiller spécial du conseil pour faciliter la transition jusqu'au premier anniversaire de la sortie du chapitre 11, puis restera consultant pendant deux ans.
Douglas J. Edwards restera président de Digital Printing and Enterprise; Brad W. Kruchten sera toujours président de "Graphics Entertainment & commercial films" (qui comprend le pré-presse, Entertainment imaging et la production de Commercial film et de global consumable). Terry R.Taber continuera d'être Chief Technical Officer
Les directeurs généraux des activités régionales de Kodak restent aussi en place: Philip Cullimore pour l'Europe, Middle East and Africa; Lois Lebegue pour l'Asia Pacific; John O'Grady pour les U.S. and Canada; and Gustavo Oviedo, pour Latin America and Emerging Geographies.

Kodak s'est séparé de toutes ses activités grand public depuis sa mise sous le chapitre 11 en janvier 2012. Kodak a aussi vendu un portefeuille de brevets d'imagerie numérique pour 525 millions de dollars. Il reste les activités liées à l'impression (emballage, communication graphique, impression fonctionnelle) dans lequelles la part des consommables (plaques) est encore prépondérante, malgré l'existence de solutions logicielles de premier ordre et du développement de l'impression numérique. Le nouveau Kodak est de plus petite taille : moins de 3 milliards de dollars de C.A. et 8500 salariés. Seule consolation : on verra encore des boîtes jaunes avec les films pour le cinéma. Bien loin cependant de l'appareil de photo argentique grand public de 1888! R.D.
www.kodak.com
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version