Review Of Print

Login

STRATEGIE

Où va Pixart Printing?

Pixart Printing continue d'avancer dans l'univers de l'impression en petit et grand format en direction d'une plus grande qualité et de nouveaux marchés.
Matteo Rigamonti, président de Pixart Printing (dont 75% du capital appartient depuis la fin 2011 au groupe Alcedo SGR S.p.A.) continue de développer l'entreprise qu'il a créée en investissant dans de nouveaux matériels et en ciblant de nouveaux marchés. De passage à Paris à l'occasion de Viscom 2012 il a rencontré la presse professionnelle pour expliquer sa stratégie.

Pixart Printing emploie maintenant 227 personnes et devrait réaliser un C.A. de 40 millions d'euros en 2012. Elle reçoit en moyenne 3800 commandes par jour via internet pour un panier moyen de 140 euros en France et dix fois plus au Luxembourg ou en Suisse par exemple. La France avec le Luxembourg, la Suisse et la Belgique, représente le second marché de Pixart Printing avec 30% de son activité, après l'Italie. Si l'activité en provenance de l'Italie est restée relativement stable en 2011, celle du marché français a progressé de +40% indique Matteo Rigamonti.
La société vient d'investir dans sept imprimantes grand format Durst P10 (trois à plat et quatre en bobine), et une TX 400 de Mimaki. Des solutions d'impression grand format très automatisées, et de très haute qualité, avec par exemple un chargeur et un déchargeur automatique pour les modèles à plat de Durst. Les marchés de l'impression sur supports rigides progressent énormément (de l'ordre de +80% dit-il) et ceux sur bobines beaucoup moins (+5% selon lui). Les marchés du grand format représentent 45% de son activité dont 5% sont assurés par l'emballage.
D'où par exemple le lancement d' un tabouret personnalisable imprimé à la demande "PUF" et livrable en 48 h (45 cm de haut pour une largeur et une profondeur de 35x35 cm, carton de 3 mm "EF vague") et soutient un poids allant jusqu'à 100 kg. Pratique et facile à assembler, il s'imprime sur le recto et est protégé par une couche plastifiée glacée. Pixartprinting le propose en de nombreux coloris différents sur son site, ou dans une version entièrement personnalisable via un modèle à télécharger sur lequel les clients peuvent intégrer leurs propres motifs.
En petits formats on trouve les prestations d'étiquettes (moins de 5% du C.A. total) pour lesquelles Pixart Printing a acquis deux presses SurePress d'Epson. Le reste est assuré par l'impression numérique et l'impression offset. En numérique, quatre nouvelles HP Indigo 7600 ont été commandées et les Komori 8 couleurs en 70 x 100 sont rentables à partir de 150 feuilles. Or il y a très peu de demandes de personnalisation précise Matteo Rigamonti. Il examine de près les nouvelles opportunités offertes par l'impression 3D et l'impression numérique sur céramique pour offrir de nouveaux services en ligne. (CF ROP 18 juin 2012).
Pixart Printing emploie maintenant 227 personnes et devrait réaliser un C.A. de 40 millions d'euros en 2012. Elle reçoit en moyenne 3800 commandes par jour via internet pour un panier moyen de 140 euros en France et dix fois plus au Luxembourg ou en Suisse par exemple. La France avec le Luxembourg, la Suisse et la Belgique, représente le second marché de Pixart Printing avec 30% de son activité, après l'Italie. Si l'activité en provenance de l'Italie est restée relativement stable en 2011, celle du marché français a progressé de +40% indique Matteo Rigamonti.
La société vient d'investir dans sept imprimantes grand format Durst P10 (trois à plat et quatre en bobine), et une TX 400 de Mimaki. Des solutions d'impression grand format très automatisées, et de très haute qualité, avec par exemple un chargeur et un déchargeur automatique pour les modèles à plat de Durst. Les marchés de l'impression sur supports rigides progressent énormément (de l'ordre de +80% dit-il) et ceux sur bobines beaucoup moins (+5% selon lui). Les marchés du grand format représentent 45% de son activité dont 5% sont assurés par l'emballage.
D'où par exemple le lancement d' un tabouret personnalisable imprimé à la demande "PUF" et livrable en 48 h (45 cm de haut pour une largeur et une profondeur de 35x35 cm, carton de 3 mm "EF vague") et soutient un poids allant jusqu'à 100 kg. Pratique et facile à assembler, il s'imprime sur le recto et est protégé par une couche plastifiée glacée. Pixartprinting le propose en de nombreux coloris différents sur son site, ou dans une version entièrement personnalisable via un modèle à télécharger sur lequel les clients peuvent intégrer leurs propres motifs.
En petits formats on trouve les prestations d'étiquettes (moins de 5% du C.A. total) pour lesquelles Pixart Printing a acquis deux presses SurePress d'Epson. Le reste est assuré par l'impression numérique et l'impression offset. En numérique, quatre nouvelles HP Indigo 7600 ont été commandées et les Komori 8 couleurs en 70 x 100 sont rentables à partir de 150 feuilles. Or il y a très peu de demandes de personnalisation précise Matteo Rigamonti. Il examine de près les nouvelles opportunités offertes par l'impression 3D et l'impression numérique sur céramique pour offrir de nouveaux services en ligne. (CF ROP 18 juin 2012).
www.pixartprinting.fr
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version