Review Of Print

Login

STRATEGIE

Ricoh : de la nécessité de s'adapter aux nouvelles technologies

   Ricoh-Economist-conferences    Selon le dernier rapport de l'Economist Intelligence Unit réalisé en partenariat avec Ricoh, plus d'un tiers (37 %) des dirigeants interrogés estiment que leur entreprise ne sera pas en mesure de s'adapter aux nouvelles technologies, entraînant une perte de compétitivité. Communiqué non édité.
Cette étude, qui sera diffusée dans son intégralité en mars 2012, révèle que plus d'un tiers (37 %) des dirigeants interrogés estiment que leur entreprise ne sera pas en mesure de s'adapter aux nouvelles technologies, entraînant une perte de compétitivité. Par ailleurs, un tiers des dirigeants du secteur informatique pense que leur entreprise disparaîtra complètement, tandis que 60 % des personnes interrogées sont convaincues que d'ici à 2020, les marchés sur lesquels elles opèrent aujourd’hui connaîtront des transformations profondes et seront très éloignés de ce qu'ils sont aujourd'hui.

Les structures des entreprises vont elles aussi se modifier – en effet, 63 % des personnes interrogées anticipent un passage à des structures décentralisées, entraînant un transfert des postes décisionnels. Elles pensent également que les initiatives pour améliorer les processus des entreprises viendront autant des clients que des collaborateurs, et qu’au cours des dix prochaines années, ce sont les clients qui seront à l’origine de la majorité des innovations en matière de produits et services.
Elie Choukroun, Directeur Marketing et Communication, commente : « Au cours des deux dernières décennies, les évolutions technologiques ont engendré plus de changements que jamais dans les organisations. D’autres transformations majeures sont à venir ; et ce sont les collaborateurs comme les clients qui, en fonction de leur utilisation des technologies, joueront un rôle décisif dans l’intégration et l’adaptation des changements inhérents à ces évolutions. C’est pourquoi nous sommes convaincus que les entreprises qui réussiront en 2020 seront celles qui auront donné de l’importance à l’innovation des processus. »
La clé pour construire une entreprise flexible face aux changements est de disposer d'infrastructures appropriées permettant d'optimiser la conduite de ces changements. Les dirigeants d'entreprises doivent donc se poser la question suivante : les infrastructures internes de mon entreprise liées à l’information résisteront-elles à l’épreuve du temps ?
En comprenant comment les informations sont liées entre elles à travers toute l’organisation, une entreprise peut alors ajuster ses processus afin d’améliorer le partage des connaissances en interne et répondre plus efficacement aux exigences des clients. L'étude montre enfin que 59 % des personnes interrogées conviennent qu'en 2020 le concept d'information non numérique sera complètement obsolète pour la plupart des collaborateurs. Elie Choukroun précise : « Il ne fait aucun doute que la quantité d'informations numériques va augmenter au sein des organisations ; le défi consiste à faire en sorte que les processus critiques, numériques ou non numériques, soient intégrés et que les informations soient aisément accessibles à l’ensemble des collaborateurs, et ce, à travers toute l'organisation. Ceci devient d’autant plus crucial avec l’augmentation régulière de la mobilité et du travail à distance qui nécessitent un accès direct à l’information depuis plusieurs sites».
Denis McCauley, de l'Economist Intelligence Unit déclare : « Malgré les incertitudes à correctement anticiper l’avenir, la majorité des dirigeants d’entreprise (70%) conviennent que la technologie offre des opportunités non négligeables d'améliorer leur manière d’exercer leur activité ; ils sont également conscients que l’amélioration de l'efficacité opérationnelle est une source de profits considérables. Une chose est sûre : d'ici à 2020, la technologie continuera d’être à l'origine de changements incessants à la fois pour les marchés et pour l'ensemble des secteurs d'activités. »
L'étude menée par l'Economist Intelligence Unit en partenariat avec Ricoh livre l'analyse la plus complète à ce jour des effets de la technologie sur le monde du travail de demain. Elle repose sur des entretiens spécifiques avec 567 dirigeants supérieurs d'entreprises actives dans 20 secteurs d'activités à travers le monde. 46 % des participants occupent des postes de direction, et les revenus annuels de 43 % d'entre eux sont égaux ou supérieurs à 500 millions de dollars.

À propos du partenariat entre Ricoh et The Economist
Ricoh est partenaire de The Economist dans le cadre d’un projet de recherche en trois phases : un livre blanc, un événement européen et une campagne media.Technology Frontiers, l’événement pan européen organisé à Londres les 22 - 23 mars prochain, a pour objectif de présenter aux dirigeants d’entreprises les enjeux, les impacts et les risques inhérents à l’utilisation des nouvelles technologies dans l’environnement social, financier et professionnel. Sous forme d’un séminaire et de conférences animés par des experts mondialement reconnus, Technology Frontiers remettra en question la pensée dominante actuelle et permettra aux entreprises européennes de comprendre comment anticiper ces changements, s'y adapter et trouver de nouveaux marchés et renouveler leur avantage concurrentiel.
Le rapport est accessible via www.ricoh-europe.com/thoughtleadership
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version