Review Of Print

Login

STRATEGIE

Xerox parie sur ACS

strategie3Xerox rachète la société ACS (Affiliated Computer Services) pour 6,4 milliards de dollars afin de se développer dans le secteur des services.
Xerox a annoncé le 28 septembre le rachat de la société ACS (Affiliated Computer Services) par une transaction en cash et en actions sur la base de 63,11 dollars, soit un total de 6,4 milliards de dollars au prix de l'action de Xerox le 25 septembre. La plus grande acquisition de toute l'histoire du constructeur.
Dans son communiqué Xerox indique que le rapprochement de l'ensemble de compétences des deux sociétés aboutit à créer un fournisseur d'un nouveau type avec 22 milliards de dollars de chiffre d'affaires, dont 17 sont récurrents. Ursula Burns, CEO de Xerox indique que le chiffre d'affaires des services devrait ainsi passer de 3,5 milliards à environ 10 milliards de dollars dès 2010. Les économies de fonctionnement devant atteindre 300 à 400 millions de dollars pendant les trois premières années (gestion croisées des services internes etc.)
ACS est une société, spécialisée dans la gestion et l'automatisation des processus de travail en mode outsourcing, qui réalise un C.A. de 6,5 milliards de dollars avec une croissance de +6%/an, mais a une dette de 2 milliards de dollars. Elle a été créée il y a plus de 20 ans et emploie actuellement 74 000 salariés. Elle est basée à Dallas (Etats-Unis) et rayonne dans plus de cent pays. Ses clients les plus importants sont les diverses entités gouvernementales américaines (environ 40% de son activité) à travers les secteurs des télécommunications, des services financiers et de distribution, la santé, l'éducation et le transport. Toile : www.acs-inc.com
Xerox est basé à Norwalk (Etats-Unis) et réalise un chiffre d'affaires annuel de 16 milliards de dollars avec 54 000 salariés. La société est spécialisée dans la vente, le service et l'outsourcing de systèmes d'impression et de gestion de documents.
Toile : www.xerox.com
Après le rachat d'EDS par HP en 2008 pour 14 milliards de dollars, et récemment de Perot Systems par Dell pour 4 milliards de dollars, on s'attendait à d'autres acquisitions dans le secteur. L'action audacieuse menée par Ursula Burns, toute nouvelle CEO de Xerox, peut être interprétée de deux façons: il fallait le faire, c'est à dire que Xerox a besoin de conquérir de nouvelles parts de marché dans le service face à la concurrence de géants comme HP; il ne fallait pas le faire, car l'activité n'est pas extraordinaire et cela va rajouter de nouveaux engagements financiers sur les dettes existantes de Xerox. La bourse américaine a choisi la seconde interprétation et a sanctionné ce rachat en faisant baisser l'action de Xerox de -14% le jour du rachat. Elle était à 7,72 dollars le soir du 28 septembre (sur un an, plus haut : 12,40 dollars le 250908; plus bas : 4,12 dollars le 090309). Voir aussi l'édito "Alliances" de la lettre 24 de ReviewofPrint.
Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version